Test du Samsung Galaxy S7

 

Alors que le nouveau flagship de Samsung, le Galaxy S8, vient de sortir à grand renfort de publicité, l'espoir renaît de pouvoir se procurer le modèle précédent à un prix enfin abordable. Après une expérience malheureuse auprès d'un vendeur marketplace indélicat nommé Balinita (il promettait un appareil neuf, mais le scellé était brisé, donc il s'agissait probablement d'un reconditionné. Retour à l'envoyeur direct), j'ai acheté l'appareil chez Darty.

J'ai bénéficié d'une remise de 130 euros (j'aurais dû fournir un vieux smartphone en échange, sauf qu'au magasin on ne m'a rien demandé !). Je me suis fait sucrer mon cashback Mailorama à cause de la livraison en magasin (grrrr…). En revanche, l'offre de remboursement de 70€ de Galaxy of Colors de Samsung a été honorée. Rarement vu un aussi bon service client : on reçoit un premier mail de leur part disant que le dossier de remboursement est accepté. Et un 2e annonçant que le montant a été viré. Avec 10 semaines d'avance ! Prenez-en de la graine, chez Braun !

 

Samsung Galaxy S7 noir

Déballage

Sorti à l'origine en mars 2016, l'appareil est livré dans un boîtier à fermeture à rabat magnétique imprimé à l'encre de soja. Il est fabriqué au Vietnam. Il se décline en plusieurs coloris : noir onyx, blanc, argent, or, rose, etc… sans oublier la version Edge qui coûte 100€ de plus.

Et cette fois-ci, le scellé est bien intact !

Boîte du Samsung Galaxy S7

Boîte du Samsung Galaxy S7

C'est un très bel appareil. Le design n'est certes pas très original, mais les lignes sont épurées, les finitions soignées. Avec ses bordures métalliques, il donne une impression globale de qualité . Il tient bien dans la main.

Par contre, le capot arrière vitré accroche terriblement les traces de doigts. Une housse en sera d'autant plus indispensable… L'écran se retrouve également très vite recouvert de traces : il faut toujours avoir une chiffonnette à portée de main.

Dos su Samsung Galaxy S7

Les ports USB et jack se trouvent au niveau de la face inférieure de l'appareil. Par contre, l'objectif de l'appareil photo est positionné de telle manière qu'on a tout le temps le doigt dessus !

Le positionnement des touches est classique : power à droite, volume (en deux boutons) à gauche.

Samsung Galaxy S7 touches volume

Je n'ai pas testé le lecteur d'empreintes digitales.

Les ouvertures (port USB, jack) ne sont pas protégées par des caches, ce qui est bien agréable. Je ne trouve rien de plus crispant que de batailler avec ces petits volets dont on se demande toujours s'ils ne vont pas se briser. J'avoue que je n'ai pas testé la résistance à l'eau.

En façade, au milieu le bouton d'accueil physique habituel. A droite, le bouton retour, classique. A gauche… oh ben non ! Ils ont remplacé le bouton « menu » par un bouton qui permet de basculer entre les applications ouvertes (ce que permettait autrefois un appui long sur le bouton central). Du coup, quand on est dans une application, il faut chercher s'il y a un bouton ellipsis ou burger, et si quelque chose se passe quand on effectue un swipe gauche. Perturbant…

Par contre, et c'est extrêmement perturbant, on ne peut pas ouvrir le capot arrière ! En effet, la batterie n'est pas amovible. Comment insérer la carte SIM et sa carte micro-SD alors ? En fait, il existe un slot/chariot au niveau de la face supérieure de l'appareil.

 

Ouverture du tiroir pour les cartes

 

Tiroir ouvert

 

Caractéristiques

  • Dimensions : 142.4 x 69.6 x 7.9 mm
  • Ecran : capacitif Super Amoled 5.1′ (577 DPI) 2560 x 1440 (ce n'est pas de la 4K)
  • Poids : 152 g
  • Processeur : octo-core (d'après les Numériques, pour les versions commercialisées en Europe, ce serait une combinaison de 4 coeurs ARM Cortex-A53 à 1,6 GHz et de 4 Exynos M1 à 2,3 GHz)
  • RAM : 4 Go
  • iGPU : Mali-T880
  • Mémoire interne : 32 Go (8 Go sont consommés par le système d'exploitation)
  • Appareil photo : 12,2 Mpx (arrière) / 5 Mpx (avant)
  • Connectivité : Wi-Fi (2,4 et 5 GHz), Bluetooth 4.1, NFC et la 4G LTE (catégorie 9)
  • Capteurs : proximité, lumière, thermomètre, hygromètre, baromètre, accéléromètre, gyroscope à 3 axes et magnétomètre
  • GPS : A-GPS, GLONASS,
  • Slot-tiroir carte nano-SIM, micro-SD
  • Batterie : 3000 mAh NON AMOVIBLE
  • Etanchéité : IP68
  • Garantie constructeur : 2 ans

Quelques mauvaises surprises

L'appareil ne comporte pas de tuner FM.

Samsung a également abandonné le MHL, qui permettait de connecter un smartphone à une TV via un câble adaptateur. Et là, c'est vraiment dommage ! Probablement une stratégie pour nous inciter à acheter une TV Samsung dernière génération…

Autre constatation navrante : le module infra-rouge (IR blaster) a disparu ! Il permettait de transformer son smartphone en télécommande pour contrôler sa télévision à l'aide d'applications, telles que Sure. Là encore, je suis persuadée que c'est pour nous motiver à acquérir une de leurs TV wifi. Si cette fonctionnalité est essentielle pour vous, il vaut mieux aller chercher votre notre nouveau smartphone dans cette liste

Attention, il faut une carte nano-SIM (et non pas micro-SIM comme sur le Galaxy S4 ou SIM normale comme sur le Galaxy S2 et les anciens téléphones. Qu'est ce qu'ils sont pénibles à changer tout le temps de standards !)

Autre absence regrettable : il n'est pas possible d'accrocher une dragonne. Il faudra opter pour une housse avec dragonne

Samsung galaxy S2

Accessoires fournis

  • Un bloc chargeur secteur
  • Un câble micro-USB à relier au chargeur secteur
  • Un adaptateur OTG pour connecter un périphérique USB classique (et sa petite notice)
  • Des écouteurs intra-auriculaires de couleur noire
  • Un petit outil permettant d'ouvrir le slot pour la carte SIM/SD
  • Un guide concernant le blocage régional de l'appareil (il ne peut fonctionner que sur un réseau téléphonique européen)
  • Un guide de prise en main rapide
  • Un petit livret de garantie

Les livrets et le petit outil sont contenus dans une boîte plate en carton noir.

Adaptateur secteur Samsung Galaxy S7

Prise en main

L'appareil est déjà chargé à 53% et tourne sous Android 7.0 (avec la surcouche Touchwiz).

A la première mise en route, on navigue au travers d'une litanie d'écrans pour paramétrer (et surtout désactiver) les atteintes à la vie privée des différentes applications de l'appareil.

Un certain nombre d'applications (telles S Planner, S Health, Skype, Facebook et le pack Office) sont déjà préinstallées et on ne peut pas les désinstaller, seulement les désactiver.

Par contre, grande première, Samsung Music est absente ! Il faut aller la récupérer sur Play Store…

  

Un écran de veille affiche en permanence l'heure et le statut de la batterie en blanc sur fond noir (on appelle cela le Always On Display). Ça se gère dans Paramètres > Affichage. Puisque désormais de plus en plus d'utilisateurs délaissent la montre au profit du mobile pour regarder l'heure. Il paraît que ça ne consomme pas trop de batterie… A vérifier.

Always on displayInstallation d'une mise à jour système Samsung Galaxy S7

Parmi les options activables au niveau du volet supérieur, l'option lampe de poche, qui allume en continue le flash de l'appareil. Un mode d'économie d'énergie est également accessible à partir de la dernière icône du volet.

  

Quand on a une longue habitude des différentes versions d'Android, la version 7.0 ne dépayse pas trop. Evidemment, les icônes ont été relookées, avec des contours arrondis (quel intérêt ? Les anciennes étaient très bien ! Là ça ressemblerait presque trop à l'interface d'un iPhone). La plupart des manipulations habituelles sont toujours les mêmes (par exemple tapoter X fois sur le numéro de version du téléphone dans les infos logiciel pour débloquer le mode développeur)

Par contre, il a encore fallu que Samsung prenne des initiatives et nous change des fonctionnalités bien pratiques. Par exemple, les notes écrites grâce à S Memo du Galaxy S4 ne sont plus compatibles avec l'application Memo du S7. Il a fallu installer une autre application, S Note, pour importer les anciens fichiers de memo un à un.

Une possibilité de paramétrage bien utile a également disparu : la possibilité d'associer une signature à ses SMS ! C'est bien dommage. Certes, il paraît qu'il existe des applications qui font le job. Mais pourquoi retirer cette fonctionnalité ?

Les applications sont déjà rassemblées en dossiers :

  • Applications Samsung : mes fichiers, enregistreur vocal, email, internet, S Health, S Voice et Galaxy Apps
  • Applications Google : Google, Chrome, Gmail, Maps, Youtube, Drive, Play Musique, Play Films et Séries, et Hangouts
  • Applications  Social : Instagram et WhatsApp
  • Applications Microsoft : Word, Excel, PowerPoint, OneDrive, OneNote et Skype

Sinon… quelle fluidité ! Surtout quand on a l'habitude du Samsung Galaxy S2 qui n'arrive plus vraiment à gérer les applications récentes. Aucun ralentissement, ce n'est que du bonheur… et c'est bien cela le plus important !

Et voici un petit test AnTuTu pour l'objectiver. L'appareil obtient un score de 132954, ce qui le positionne au niveau d'un iPhone 6s.

 

 

 

La charge via l'adaptateur secteur est effectivement très rapide : on passe de 15% à 62% en une 30 min, et de 15 à 100% en environ 1h15. Par contre, la charge est beaucoup plus lente si on connecte l'appareil au PC ou au chargeur 0.5 A de mon Samsung Galaxy S2. Une grosse batterie a besoin de plus de jus…

 

Conclusion

Il est très beau, il est très rapide… par contre je cherche encore l'innovation majeure qui le distingue vraiment de ses prédécesseurs. En outre, était-il nécessaire de changer le format de la carte SIM, de supprimer le bouton menu, l'infra-rouge, la sortie MHL, etc ? Arrêtez de supprimer des fonctionnalités utiles et de tout le temps changer nos habitudes !

On aime

  • Les performances
  • L'impression globale de qualité que donnent les très belles finitions
  • L'adaptateur OTG
  • L'autonomie
  • la belle qualité de l'appareil photo
  • l'offre de remboursement

On aime moins

  • La batterie inamovible
  • L'obligation de changer encore de carte SIM, car il faut désormais un format nano !
  • L'absence d'emplacement pour la dragonne
  • L'absence de radio FM
  • L'absence de sortie MHL
  • L'absence d'infra-rouge
  • Le remplacement du bouton gauche menu par un bouton « basculer entre les applications »
  • L'espace occupé par le système
  • Le prix, encore prohibitif un an après

 

Pour l'acheter

Chez Amazon (attention aux vendeurs marketplace indélicats qui cherchent à vous fourguer du reconditionné !) et chez Conforama.

 

Partager

Flux RSS Envoyer le lien  un ami par mail
 
«
»