Test de la batterie externe solaire Aukey 12000mAh PB-P8

 

La possibilité de générer de l'énergie à partir du soleil m'a toujours fascinée. Même si en ce moment, je n'habite pas vraiment dans une région très ensoleillée, et qu'en appartement les possibilités sont des plus limitées…

Alors, quand Aukey m'a proposé d'essayer quelques uns des produits de son catalogue, c'est tout naturellement que j'ai opté pour leur batterie externe solaire.

Photos du fabriquant

Spécifications

  • Capacité : 12000mAh
  • Technologie de charge adaptative AiPower
  • Sortie 1 : 5V/1A (le gris)
  • Sortie 2 : 5V/2.4A (le bleu)
  • Panneau Solaire : 5V 200mAh 1W
  • Dimensions : 135 x 80 x 18 mm
  • Poids net : 275 g

La batterie inclut une protection contre les surcharges et les court-circuit, pour protéger les appareils et le chargeur externe solaire.

Déballage

La batterie a été livrée en 2 jours

Au verso de l'emballage de transport, un avertissement concernant la batterie.

La boîte est enveloppée dans un film de plastique transparent.

Elle est en carton recyclé

La boîte contient :

  • la batterie externe/chargeur solaire 12000 mAh double port
  • un câble de charge USB mesurant 1 m
  • le mode d'emploi (en Anglais, Allemand, Français, Espagnol, Italien et Japonais)
  • la carte de garantie de 24 mois

La batterie externe et ses accessoires

La batterie pèse effectivement un certain poids… enfin comme toutes les batteries externes ! Les finitions sont soignées, donnant une impression globale de qualité.

Face inférieure batterie solaire

Pour info, le sigle RoHS écrit au verso signifie Restriction of Hazardous Substances, du nom d'une directive européenne visant à limiter l'utilisation des substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques (les batteries ne sont pas concernées, mais les panneaux solaires si).

Le panneau solaire recouvre la quasi-totalité de la surface supérieure de la batterie.

Sur le côté large, un bouton et 4 diodes qui indiquent le niveau de charge.

Pour les allumer, une brève pression sur le bouton suffit. La batterie est livrée déjà chargée au 3/4, comme l'attestent les 3 diodes bleues qui s'allument…

Le bouton power et les diodes

Sur le sommet, les trois ports USB (les deux pour connecter les appareils à recharger et le micro-USB pour recharger la batterie), protégées par des capuchons en caoutchouc gris clair.

Ports et leurs capuchons

Au milieu, la LED de la lampe de poche.

Batterie solaire, caches des ports retirés

Test

La batterie était chargée aux 3/4 (quand j'ai appuyé sur le bouton, 3 LED bleues se sont allumées).

Charger son smartphone

J'ai appuyé brièvement sur le bouton rouge afin d'activer le courant de sortie. J'ai connecté mon Samsung Galaxy S4  au port annonçant 2,4 A. Il faut légèrement forcer pour brancher les câbles. Ce qui garantit que ceux-ci vont bien tenir en place, sans risque de débranchement accidentel ! Un bon point pour l'appareil…

La charge a commencé, avec 13% de batterie…

  • 33 min plus tard : 42%
  • 2 heures plus tard : 96%
  • 2h20 plus tard, la batterie était complètement chargée

 

Voici un test de charge avec l'application Ampere. A gauche, quand on est branché sur le port 2,4 A (le bleu). A droite, quand on est branché sur le port 1A (le gris).

  Chargement via la batterie solaire externe Aukey quand connecté au port 1A

C'est pratique, comme la batterie externe est de la taille de mon smartphone, elle peut servir de support.

Après avoir complètement chargé mon smartphone, il ne restait plus que 2 LEDs. Après une 2e recharge, la batterie était vide (plus qu'une seule diode allumée).

Lampe de poche

Pour l'allumer, il faut maintenir le bouton rouge enfoncé quelques secondes. La diode unique est assez éblouissante. L'éclairage est satisfaisant, sans plus. Ça dépanne bien en cas de coupure de courant. Pour éteindre, on appuie à nouveau quelques secondes.

Rechargement énergie solaire

En raison de la météo pourrie qui caractérise actuellement nos week-ends, j'ai eu un peu de mal à trouver un créneau pour tester la recharge via le panneau solaire.

Il m'a suffi de positionner la batterie en plein soleil (même derrière une vitre) pour que la recharge commence : les diodes se sont mis à défiler avec un genre d'effet de défilement « marquee » (traduit un peu maladroitement par « chapiteau » dans la version française de la notice).

On le sait, avec le solaire, le chargement est lent. Au bout de 12 heures (dont la moitié du temps en plein soleil), j'avais 2 diodes allumées. Le département de la conception de chez Aukey m'a alors dit que le panneau solaire était trop petit, que c'était juste un appoint cas d'urgence : il faut 65 heures du plein soleil. Le mini-panneau solaire reste encore à inventer…

Conclusion

C'est l'été, il fait beau et on voyage : cette batterie a tout pour devenir votre compagnon idéal.

Pour l'acheter

Sur Amazon.

Partager

Flux RSS Envoyer le lien  un ami par mail
 
«
»