Affiliation, piège à cons ?

 

Derrière ce titre un tantinet provocateur et légèrement grossier, s'exprime un gros ras-le-bol. Voilà des années (depuis 2003 plus précisément) que je tente de rentabiliser mes nombreux sites internet. Et une des pistes les plus connues pour générer des revenus, c'est l'affiliation.

Le principe

Si un visiteur de mon site passe par le lien d'affiliation placé sur ce dit site, et qu'il effectue un achat sur la boutique partenaire vers laquelle pointait le lien, je touche un pourcentage de commission sur la transaction. Un pourcentage souvent ridicule (autour de 4% en général…). Quand j'atteins un certain montant de commissions cumulées, le partenaire me verse les commissions.

La première arnaque, c'est qu'il faut atteindre le montant plancher. En général il est 20 ou 50 euros. 75 € pour Effiliation… S'il très peu d'achats sont générés, ou sur des montants très faibles, on ne verra jamais arriver ses commissions. Parfois même, la régie se permet de prélever un montant correspondant à des soit-disant frais de facturation.

La 2e, c'est que si le partenaire est domicilié hors de la zone euro, il paie dans sa monnaie (dollars, livres), et les frais de change sont à notre charge.

A chaque fois, ce sont des heures perdues à remplir des formulaire d'inscription, lire des conditions générales, découvrir des outils de linking plus ou moins bien fichus, et placer stratégiquement les liens sur les sites (sans aucun conseil ni aide). Et autant de mots de passe à mémoriser.

Ah, si au moins il n'y avait qu'une plateforme d'affiliation unique pour tous ces partenaires !

Et si les visiteurs de mes sites consentaient à jouer le jeu et achetaient un petit truc de temps à autre, ce serait bien, aussi…

Amazon

Ce sont les premiers chez qui je me suis inscrite. Le premier souci avec eux, c'est que pour chaque pays, c'est un compte affilié Amazon différent. Impossible de cumuler les commissions réalisées grâce à Amazon.de avec celles avec Amazon.fr et d'Amazon.com.

2e souci : les conditions générales du programme d'affiliation interdisent « toutes commandes de Produits pour votre usage personnel ou celui de vos amis, parents ou associés ». Ce qui en gros leur donne le droit d'annuler arbitrairement n'importe quelle commission. Et ils ne se gênent pas pour le faire !

Enfin, pour suivre ses gains, il faut aller sur leur interface affilié (là encore, une interface par pays, et elles sont uniquement disponibles dans la langue du pays). Pas de mail de rapport des gains, ni d'alerte en cas de commission touchée.

En 2016, Amazon semble avoir quelque peu restructuré son fichier clients. Le résultat ? Si on possède à la fois un compte affilié et un compte client, c'est le bordel. Dans le cas d'Amazon France, je me suis retrouvée avec un compte client vide… Heureusement, ils ont résolu le problème très rapidement : il y avait un doublon de compte client, ils ont réassocié le bon compte client avec le bon compte affilié, et hop.

Dans le cas d'Amazon Allemagne, en revanche, le contraire s'est probablement produit. Je n'ai pas pu me connecter connecter à mon compte affilié pendant 3 mois ! C'était le bras de fer avec le service technique qui ne mettait aucune bonne volonté. Tout ce qu'ils ont trouvé, c'est de me conseiller de fermer mon compte affilié. En d'autres termes, changer tous les liens affiliés à partir de tous les sites… Finalement, j'ai râlé sur Twitter… Et, miracle, le dossier a été transmis à Amazon France. Qui a résolu le problème en moins d'une journée !

Tradedoubler

Encore une belle arnaque. Pour s'affilier chez iTunes, on était obligé de créer un compte chez Tradedoubler. Une commission sur une vente de MP3 représente seulement quelques centimes. Et les visiteurs de mon site n'achètent que très rarement les titres dont je fais la promotion. Donc, impossible d'atteindre le montant minimum de 50 € pour obtenir ses gains.

Leur interface est très sexy mais totalement imbouffable, pas du tout intuitive, et criblées de mots incompréhensibles pour le commun des mortels (quelle est la différence entre un clic et un lead, c'est quoi un EPC ?). De plus, leurs liens sont refusés par les réseaux sociaux qui les assimilent à des liens malveillants : impossible de poster un lien affilié sur Facebook ou Twitter !

Et, quand iTunes décide de quitter Tradedoubler pour une autre plateforme d'affiliation, Performance Horizon, je me retrouve avec quelques euros, patiemment accumulés sur plusieurs années, irrémédiablement coincés chez Tradedoubler, et que je ne verrai jamais arriver dans ma poche, en dépit de mes nombreux mails de réclamation.

Et tandis que les rumeurs de fermeture d'iTunes se profilent à l'horizon, j'apprends que chez Performance Horizon les gains sont séparés devise par devis, et que le plancher de versement de commission est de 30$… par devise. Autant dire qu'encore une fois, je me suis bien fait avoir !

Awin

A l'époque où Awin s'appelait encore Zanox, je m'étais inscrite pour le programme d'affiliation de la Fnac. Là encore, j'ai cumulé un montant insuffisant : 2 pauvres euros… Désormais, les conditions générales ont changé, donc je ne cumule plus rien. Donc, là encore, je ne verrai jamais mon argent.

Puis, le 30 septembre 2015, j'apprends que le programme Fnac ferme chez Zanox et qu'ils vont migrer chez Affilinet… Entre-temps, Zanox a fait peau neuve et je ne retrouve aucune trace de mes deux euros ! Et quand un programme ferme, il faut retrouver sur tous les liens affiliés au dit programme pour les supprimer car on nous prie « de retirer tout lien ou élément graphique relatif à ce programme de votre site ». Bref, encore du travail supplémentaire qui ne rapporte rien…

En 2016, suite à son rachat par Affiliate Window, Zanox change de nom. Ce qui signifie pour ses affiliés des heures de travail à repasser sur tous les liens affiliés pour les mettre à jour. Parce qu'on n'a que ça à faire, bien sûr ! Quant aux quelques euros péniblement gagnés avant le rachat… on ne les reverra jamais.

Juno

Juno est un portail de téléchargement musical légal. Pas de régie publicitaire, l'affiliation se fait directement chez eux. L'avantage, c'est qu'il n'y a pas d'intermédiaire. L'inconvénient, c'est que, compte tenu de la faible valeur des articles, et du faible volume de ventes généré… il faut des années pour atteindre le seuil de paiement ! Le minimum de paiement est de 50 £.

Par ailleurs, les gains sont cumulés en livres sterling. Donc, on se fait arnaquer sur les frais de change.

Quand finalement, au bout de 7 ans, j'atteins enfin le minimum de paiement, j'effectue ma demande de versement. Ne voyant rien venir au bout de 15 jours, et ne voyant aucune trace de ma demande précédente, je réitère. Toujours rien. Je les contacte. Aucune réponse. Au bout du 5e message sans réponse, je les contacte via Facebook. Et là, quelqu'un me répond enfin, et m'explique que Juno Download et Juno Records étant en train de se séparer, le programme d'affiliation va changer. Il a fallu envoyer de nombreux mails pour finalement obtenir mes 50 £ (amputés des frais de change, évidemment)…

eBay

J'ai été affiliée chez eBay, puis mon compte a été clôturé pour gains insuffisants. Mais ils ont eu au moins l'élégance de me payer (30 centimes par ci, 5 centimes par là…).

Mobiyo

Si leur nom ne vous dit rien, c'est normal. Ce sont eux qui ont racheté Allopass… pour ensuite être racheté par HiPay. Ce n'est pas vraiment de l'affiliation. Plutôt un moyen de micro-paiement que l'on peut proposer à ses visiteurs pour acheter une prestation premium. Je l'utilise dans le cadre de mes annuaires de référencement.

Là encore, comme personne n'achète, il faut attendre de longues années avant d'attendre le seuil de 50 €. Quand enfin j'y suis enfin parvenue, impossible de faire aboutir ma demande de reversement… il m'a fallu harceler le service technique (3 messages pour obtenir une réponse !). Ensuite, j'ai encore dû patienter près d'un mois pour que la demande de reversement soit finalement honorée !

En juillet 2018, Mobiyo/HiPay/Allopass décide de faire le ménage parmi les comptes non rentables, en annonçant carrément que les comptes collectant moins de 100 euros seraient taxés de 30 euros de frais ! Scandaleux ! J'ai donc demandé la résiliation de mon compte et le versement du maigre solde restant… On est fin octobre, et j'attends encore.

 

CaptchMe

Là encore, ce n'est pas réellement de l'affiliation. CaptchMe (Attentive Ads) est une solution de captcha publicitaire (et autres formats de bannières plutôt fastidieuse à mettre en place, qui rapporte tout au plus 10 centimes par mois… Et quand en octobre 2018 le service ferme définitivement suite à une liquidation judiciaire, les montants dus aux éditeurs ne seront probablement jamais versés.

 

En conclusion ? Pour des sites comme les miens, l'affiliation est plus une perte de temps qu'autre chose. Il vaut mieux miser sur les bannières de pub Google adsense… Et surtout renoncer au rêve impossible de vivre de ses sites internet, que continuent à entretenir nombre de blogs dont le but n'est que de faire du clic ou vendre des formations bidon…

L'affiliation est un modèle fragile, et les régies pub ne vous préviendront pas quand elles feront faillite. Donc, si par chance vous parvenez à atteindre le plancher de paiement, n'attendez pas : déclenchez tout de suite la facturation !

Partager

Flux RSS Envoyer le lien  un ami par mail
 
«
»