Test du smartphone Xiaomi Redmi Note 10 Pro – mise en service

 

Dans l'article précédent, nous avons déballé le Xiaomi Note 10 Pro. Voyons maintenant sa mise en service et sa personnalisation. Et croyez-moi, il y a du boulot ! Il m'a fallu plusieurs jours avant de vraiment avoir terminé de le configurer.

Mise en service

Premier lancement

Appui long sur le bouton d'allumage… C'est parti ! Je suis d'emblĂ©e sĂ©duite par l'Ă©cran, bien lumineux, contrastĂ©, et sa belle palette de couleurs. Les smartphones de la famille Note 10 serait les premiers appareils de la gamme Redmi Ă  proposer un Ă©cran Amoled. La configuration est très intuitive, aucune difficultĂ©. Je dĂ©sactive toutes les options qui menacent ma vie privĂ©e, sans trop d'illusions toutefois… Je note que la batterie n'est chargĂ©e qu'Ă  54% (cela suffira largement). Je ne me connecte pas Ă  internet pour le moment. Si cela peut dĂ©courager le système de me forcer Ă  crĂ©er un compte Mi (comme si je n'avais pas suffisamment de comptes comme cela, hein)

Enfin, je dois patienter un petit moment pour le chargement des applications… Et voici l'Ă©cran de verrouillage, et l'Ă©cran d'accueil ! Il n'y a pas d'icĂ´ne d'accès aux applications, pas de volet applications non plus : tout est sur le « bureau ». Pourquoi pas ? Je m'aperçois vite que ce n'est pas gĂŞnant du tout, au contraire !

Ecran de verrouilage  

Personnalisation

Comme j'ai une idĂ©e bien prĂ©cise de la manière dont je compte organiser mon interface, c'est le grand dĂ©mĂ©nagement des icĂ´nes. Le navigateur Mi, Opera, Mi iStore, Mi Community vont vite disparaĂ®tre dans un sous-dossier. Paramètres et Musique viennent prendre la place de Appels et SMS dans la barre du bas (ben oui, pas de carte SIM…)

Je continue en désinstallant quelques applications complètement inutiles pour moi (Amazon, AliExpress, Booking, Netflix, TikTok, eBay etc). Je conserve les applications de jeux (Block Puzzle Guardian, Tile Fun, Bubble Shop ter and fri, Jewel Blast, Dust settle, Pubg Mobile Gif, Lords mobile), car on ne sait jamais, en cas de retard important d'avion ou de train, je peux avoir besoin de m'occuper..

DĂ©sinstallation Ali Express

Vraiment, l'écran est grand. Pour moi qui ai l'habitude de tout faire d'une main, c'est un peu déroutant.

Il y aura quelques habitudes Ă  prendre : pour dĂ©verrouiller c'est un swipe vers le haut. Pour dĂ©plier les notifications, swipe du cĂ´tĂ© gauche de l'Ă©cran vers le bas. Pour dĂ©plier les icĂ´nes des fonctionnalitĂ©s (wifi, bluetooth, notifications, lampe de poche…), swipe vers le bas aussi, mais Ă  partir de la droite. C'est très Ă©lĂ©gant, mĂŞme si cela fait un peu trop iOS Ă  mon goĂ»t.

Volet notifications  Volet fonctionnalités

Puis je me connecte Ă  mon wifi, Ă  mon compte Google, valide les mises Ă  jour et commence Ă  installer mes applications favorites. Et avec tout ça, il reste encore pas mal de place…

RĂ©seaux wifi A propos de l'appareil

 

Plusieurs auteurs d'articles se plaignent de se faire bombarder de pubs à chaque fois qu'ils installent une application. En cause, l'application Sécurité. Je n'ai rien constaté de tel, mais dans le doute, je désactive les recommandations dans les paramètres de cette application.

Paramètres de sécurité

Android me tanne pour sortir du mode avion afin de terminer la configuration. MĂŞme si je suis connectĂ©e au wifi. Allez, si ça peut lui faire plaisir… C'est parti pour un long  moment sur « PrĂ©paration de votre tĂ©lĂ©phone ». On se demande ce qu'il fabrique… Après une bonne grosse minute de moulinage, il me demande (entre autres) de choisir mon (ou mes) moteurs de recherche, de dĂ©finir le mot de passe (on verra plus tard), d'activer l'assistance Google (non merci). Je suis Ă©galement sollicitĂ©e pour dĂ©finir des options ajouter un compte de messagerie, changer de fond d'Ă©cran (une photo de ma minette) ou modifier la taille de la police (choix que je repousse Ă  plus tard).

Comment faire une capture d'Ă©cran

Appuyer simultanément sur la touche marche et la touche volume bas. Les captures sont stockées dans DCIM/Screenshots. Petit plus bien pratique, le nom de fichier n'est pas seulement composé de la date et de l'heure mais aussi du package name de l'application qu'on a capturée. Par contre, la visionneuse de Windows est incapable d'afficher ces fichiers (du moins sous Windows 7). Heureusement, Photoshop les ouvre sans rechigner.

Vivre sans bouton physique

Petite angoisse : certains applications (comme Sure) n'affichent pas les boutons de navigation. Un petit swipe Ă  partir du bas permet de la faire rĂ©apparaĂ®tre, ouf…

Barre du bas masquée par défaut  Barre du bas rétablie

Récupérer les données des applications

Comme à chaque changement de téléphone, je me retrouve avec des notes que je ne peux pas exporter. S-Memo (même après récupération de l'apk) refuse de s'installer. S-note est sur le store, mais ne serait pas compatible avec mon appareil.

Impossible d'installer S Note

Il va donc encore falloir tout réimporter à la main dans une nouvelle application de Notes, grrrr. Je choisis cette fois-ci une application non dépendante d'une marque de smartphone, et qui stocke dans le cloud, afin de ne pas me trouver ennuyée la fois suivante. Même si cela me chagrine toujours d'envoyer des données (plus ou moins) sensibles on ne sait où. Je passe une partie de l'après-midi à développer un script php pour récupérer le contenu de mes notes (des fichiers SNB qui sont en réalité des archives zip à l'extension renommée, les notes proprement dites se trouvant à l'intérieur d'un fichier snote/snote.xml qu'il ne reste plus qu'à parser).

En plus, Android 11 a ajouté de nouvelles restrictions d'accès aux fichiers locaux. Bref, en règle générale, si vous n'acceptez pas de créer un compte (et envoyer vos données dans le cloud on ne sait trop où et avec des garanties de sécurité inexistantes) pour chaque application de votre smartphone, vous pouvez dire adieu à vos données quand vous en changez.

Pareil pour les plans hors connexion sous Google maps, il faut tout retélécharger. Mais au moins, il y a la place ! Et aussi pour les alarmes et minuteries : tout redéfinir, ainsi que les sonneries associées (il y en a un grand choix de très apaisantes)

DĂ©couvertes de l'appli Mi Musique

L'appli Mi musique n'est pas très différente de Samsung Music (j'ai vite réussi à retrouver le système de favoris et à mettre la lecture aléatoire), mais un peu moins pratique. Première manip indispensable, désactiver les suggestions. Celui qui me fera écouter autre chose que ma musique, il n'est pas encore né. Tap sur l'icône des paramètres à gauche du moteur de recherche > Paramètres > Paramètres avancés > scroller tout en bas et décocher « Afficher les pubs » et « Afficher les recommendations (sic) en ligne sur startup ».

DĂ©sactivation des pubs

Je perds un peu de temps à chercher l'onglet qui permettait d'afficher dossier par dossier (pratique pour ne pas avoir à perdre du temps à faire des playlists). C'est au niveau de la petite icône représentant 4 carrés.

Groupement des musiques

Sous celle de Samsung, j'avais réussi à classer mes chansons par artiste, mais là c'est impossible. Heureusement qu'il y a le moteur de recherche qui compense un peu.

J'ai ensuite tentĂ© d'installer Samsung Music Ă  partir du store : il est introuvable. A partir de l'apk peut-ĂŞtre ? HĂ© non, comme toujours, ça bloque… Finalement, j'ai essayĂ© l'appli Phonograph Music Player, qui, elle, propose le classement par nom d'artiste. Et mĂŞme l'Ă©dition des ID3-tags ! En revanche, elle ne permet pas d'exclure les rĂ©pertoires contenant des sons qu'on n'a pas forcĂ©ment envie d'inclure dans sa playlist ! Bref, la recherche de l'appli ultime continue…

 

Quelques autres manipulations utiles

Paramétrer le clavier

Rien à voir avec la surcouche MIUI en particulier. Le clavier qui s'affiche quand on effectue un tap dans un champ de texte correspond à Gboard, le nouveau nom du clavier Google. Par défaut la ligne de chiffres, bien pratique pourtant, a disparu. Je la rétablis via la roue crantée (Paramètres) > Préférences.

Activation de la ligne de chiffres sur le clavier

Autre fonctionnalité que le stylet offert avec ma housse me donne envie de tester, la saisie manuscrite ! A nouveau, direction les paramètres, puis Langues, pour installer un 2e clavier, celui qui intègre cette surface de saisie.

Choix des claviers Liste des claviers

Pour basculer entre le clavier classique et la surface de saisie, taper sur l'icĂ´ne globe terrestre Ă  gauche de la barre d'espacement. Et ma fois, cela fonctionne plutĂ´t bien. A tester en prise de note lors d'une confĂ©rence…

Clavier classique Clavier de saisie manuscrite

 

Connecter le smartphone au PC pour transférer des fichiers

Par dĂ©faut, le Redmi Note 10 est configurĂ© sur Aucun transfert de donnĂ©es. Il faut choisir Transfert de fichiers/Android Auto. Et ce, Ă  chaque connexion….

Connexion au PC

Étrangement sous Windows 7, le smartphone n'apparaît pas dans la liste des périphériques à éjecter en toute sécurité (dans la barre des tâches). Sous Windows 10, il apparaît sous le nom MTP.

 

Obtenir des infos supplémentaires sur l'appareil

Paramètres > A propos de l'appareil > Toutes les spécifications et tapoter de nombreuses fois sur Version de noyau. On accède à ce menu un peu caché, qu'on n'a pas pris soin de reoloker aux couleurs de MiUI

Toutes les spécifications Menu CIT

Activer les options développeur

Oui, parce que j'ai bien l'intention de m'en servir comme device de test pour les applications que je développe.

Pour activer les options développeur sur un Redmi Note 10, il faut aller dans Paramètres > A propos de l'appareil

Tapoter de nombreuses fois sur Version MIUI. Mais pour trouver ces options développeur, il faut ensuite revenir en arrière et aller dans Paramètres supplémentaires.

J'active débogage USB et déverrouillage OEM. Et pourtant le téléphone n'est toujours pas détecté par ADB (Android Debug Bridge) et Anroid Studio. Dans l'arborescence du gestionnaire de périphériques du PC, je vois « ADB interface » avec un symbole warning.

Aller dans Android Studio > Tools > SDK Manager onglet SDK Tools, cocher Google USB Driver et valider le tĂ©lĂ©chargement ne change rien. Le driver tĂ©lĂ©chargĂ© se trouve dans C:\Users\<NomUtilisateur>\AppData\Local\Android\Sdk\extras\google\usb_driver. Je l'indique au gestionnaire de pĂ©riphĂ©riques… qui n'en a cure !

Pilotes sous Android Studio

Je reboote le PC, Windows m'informe à nouveau qu'il ne trouve pas le pilote pour périphérique.

Périphérique non installé

Je télécharge d'autres pilotes trouvé sur le forum Mi Community (une galère pour chercher quelque-chose là-dessus, obligée d'utiliser Google).

Toujours d'après le forum Mi Community, il faudrait installer Mi PC Suite (la barbe, j'ai dĂ©jĂ  dĂ» me coltiner cette daube de Kies pour avoir les pilotes pour le Samsung, ça va bien les logiciels parasites). Or ce PC Suite est introuvable sur le site officiel. En fait le logiciel est abandonnĂ© depuis longtemps. D'après d'autres sources, il faudrait crĂ©er un compte Mi. Et merde… vraiment pas envie !

Au final, je ne fais rien de tout cela. En me basant sur ce topic Stackoverflow, je redémarre juste le Redmi. Et là miracle, il apparaît enfin sous Android Studio ! Par contre, il faut choisir entre accéder au contenu du téléphone via le PC et bosser avec sous Android Studio, les deux en même temps semblent impossibles.

Xiaomi Redmi enfin trouvé dans Android Studio

Enfin il faut désactiver l'optimisation de MIUI (tout en bas des options développeur) sinon lors des tests, on aura l'erreur INSTALL_FAILED_USER_RESTRICTED.

DĂ©sactiver les suggestions d'applications

Dans certains dossiers d'applications, MIUI vous suggère d'autres applications que vous n'avez pas forcĂ©ment envie d'installer. Un tap maladroit et hop, ça s'installe… J'ai beaucoup cherchĂ© pour trouver comment dĂ©sactiver cette irritante fonctionnalitĂ©. Non, ce n'est pas dans Paramètres > Applications ou dans l'appli SĂ©curitĂ©.

Recommandations d'applications

A l'intérieur du dossier en question, il faut faire un appui court sur le titre du dossier (pas trop long, sinon on passe en mode modification des icônes d'application) et décocher les Recommandations. Il faut faire cela pour chacun des dossiers pour lesquels cette fonctionnalité était activée.

Appui sur le nom du dossier

DĂ©sactiver Google discover

C'est le volet qui vous impose des actualitĂ©s quand vous swipez vers la droite sur l'Ă©cran d'accueil. Cette fonctionnalitĂ© ne m'intĂ©resse pas du tout ! DĂ©solĂ©e pour les mecs qui ont sans doute passĂ© pas mal de temps Ă  la coder…

Paramètres > Ecran accueil > décocher Google discover

DĂ©sactiver Google discover

Applications inconnues

Utile quand on veut installer des applis qui ont été retirées de Google Play, et qu'on a pu obtenir sous forme de fichier APK. Sur les précédents téléphones, c'était une option globale. Désormais, c'est défini appli par appli. J'ai dû chercher cette option avec le moteur de recherche du menu Paramètres, car elle était introuvable sinon.

Confidentialité > Gérer > Accès spécifique des applications > Installer des applications inconnues

Installer des applications inconnues Avertissement installation d'applications inconnues

 

Impossible de définir l'application par défaut pour la lecture de vidéo !

Au lieu d'ouvrir la vidĂ©o dans VLC, le Redmi persiste Ă  utiliser son lecteur par dĂ©faut, sans jamais me laisser le choix. PĂ©nible… Et ce mĂŞme après que j'ai dĂ©fini VLC comme application par dĂ©faut pour les vidĂ©os. Ça se passe dans Paramètres > Applications > GĂ©rer les applications > tap sur les 3 petits points en haut Ă  droite > Gestion des apps par dĂ©faut… Mais cela ne fonctionne pas ! Il faudra donc lancer les vidĂ©os Ă  partir de VLC.

Menu applications  Applications par défaut

En conclusion, je suis bluffĂ©e par la vitesse de l'appareil (pour les tests AnTuTu, je vous renvoie Ă  mes collègues de Frandroid), et j'apprĂ©cie la possibilitĂ© d'installer de nombreuses applications sans avoir Ă  compter les octets. Mais que de temps perdu en paramĂ©trages et en tâtonnements ! Et quelques dĂ©ceptions Ă  la clĂ©, liĂ©es Ă  cette surcouche MIUI vraiment perfectible… Mais aussi Ă  un Android 11 assez restrictif !

Karine SANCHE

Partager cet article