L'offre VPS Classic OVH

 

J'ai un site que j'administre de façon un peu particulière : le back office (les scripts d'administration) se trouve sur mon PC. Les modifications que j'effectue se font en local, et dans la foulée sur le serveur hébergeant le site.

Pour cela, il faut que le serveur accepte qu'on lui envoie des requêtes MySQL de l'extérieur du serveur. Ce n'et pas le cas des serveurs mutualisés. Et les serveurs dédiés, c'est beaucoup trop cher (à partir de 19,99 €/mois le Crazy Fish chez Ikoula). Heureusement, il y a le VPS (Virtual Private Server). Et justement, OVH en propose à partir de 1,99 € HT/mois (tarifs 2015)

L'offre

Le VPS Classic 1 propose un CPU comportant 1 vCore, 1 Go de RAM et 10 Go de disque dur Raid 10. La bande passante promise est de 100 Mbps garantis jusqu'à 10 000 Go de données transférées par mois, puis 1 Mbps. Une IP v4 et une IPv6 sont incluses.

On peut choisir entre plusieurs configurations et distributions Linux. Des distributions nues en Debian, Ubuntu, CentOS, des configurations avec interface d'administration (panel) :  OVHm, qui est une adaptation de Webmin (donc gratuite), Parallels Plesk et Cpanel (qui sont payants), etc

OVH conseille, pour des sites à peu de trafic, un nombre de sites moderé et une administration panel, d'opter pour un VPS Cloud à 9,99 €/mois. Mais je n'ai pas le budget. Alors je vais tenter le VPS Classic 1 avec une configuration de type OVH Release 3.

Après tout, le site que je souhaite héberger ne pèse « que » 4,60 Go. Sur son ancien hébergement, il consommait 782,15 Go de bande passante par mois. Et il tournait très bien sur un serveur qui n'avait que 1024 Mo de RAM. Donc je suppose que ça va passer.

 

La configuration

  • Interface graphique Webmin 1.680
  • CentOS Linux 6.6
  • Linux 2.6.32-042stab102.9 sur x86_64
  • AMD Opteron(tm) Processor 6386 SE , 1 core
  • php 5.3.3
  • mySQL 5.1.73

 

Les applications fournies

La liste n'est pas exhaustive.

LAMP : Linux, Apache, MySQL, PHP

  • Bases : MySQL5, phpMyAdmin
  • Panel d'administration : OVHm/Webmin
  • Protection contre les attaques : Fail2Ban
  • E-mail : Postfix, PostfixAdmin, amavis (filtrage de contenu des mails), dovecot-imap (serveur IMAP), Spamassassin (antispam), mailman (listes de diffusion et les newsletters), vacation, opendkim
  • Statistiques : Collectd, webalizer
  • ExĂ©cution de tâches de maintenance : Anacron
  • Antivirus : ClamAV
  • Serveur DNS : unbound, named

Services et leurs ports :

  • ftp (port: 21)
  • ssh (port: 22)
  • smtp (port: 25)
  • named (port: 53)
  • web (port: 80)
  • pop3 (port: 110)
  • imap (port: 143)
  • webmin (port: 10000)

webmin-release-3-ovh-accueil

Conclusion

Je constate que, depuis qu'il est hébergé sur ce nouveau serveur, mon site tourne beaucoup plus vite !

En revanche, je ne conseille pas une telle configuration Ă  des dĂ©butants. Il faut dĂ©jĂ  avoir une solide expĂ©rience en administration de serveur. En quand je parle de solide expĂ©rience, 5 ans Ă  gĂ©rer un dĂ©diĂ© sous Plesk, ça ne suffit pas. J'ai ai sĂ©rieusement bavĂ©. Et j'ai consignĂ© mes diverses mĂ©saventures dans les articles qui suivront…

 

Crédits photo Une : Leonardo Rizzi

Karine SANCHE

Partager cet article