J'essaie en vain d'installer Xubuntu sur mon Inspiron Mini 12

 

Mon pauvre Inspiron mini 12, qui, avec son frugal processeur Atom et son petit Go de RAM, n'était déjà pas un foudre de guerre à l'achat. Mais à l'usage, c'est vraiment devenu une plaie. L'idée m'est donc venue d'installer un Linux light en dual boot (après tout, les premiers modèles d'Inspiron mini 12 n'étaient-il pas vendus avec un Ubuntu comme système d'exploitation ?).

Contrainte supplémentaire, l'animal ne possède pas de lecteur de CD.

Certes, je possède un vieux lecteur de CD externe. L'ennui c'est qu'il n'arrive plus à lire que les CD officiels, pas les CD gravés ! Donc… la seule option restante est l'installation via une clé USB. J'en ai une de 1 Go, il faudra que ça fasse l'affaire.

dell-inspiron-mini-12-laptop

J'ai commencé à me renseigner sur les distributions de Linux optimisées pour des vieux PC bien lents. Il y a le choix : Kubuntu, Lubuntu, Xubuntu, Puppy Linux, Toutou Linux… Chacun inclut un navigateur, un éditeur de texte, et quelques logiciels de base bien pratique. Très peu gourmands en ressources, ils peuvent même se lancer en live (sans installation préalable).

Le site officiel propose le téléchargement d'une ou plusieurs images .iso ou .zip. Ensuite, il faut formater la clé USB en FAT32 (il parait que l'utilitaire de formatage ne le fait pas suffisamment bien pour ce petit délicat de Linux. Il est conseillé d'opter pour HP USB Disk Storage Format Tool)

Ensuite, copie des fichiers d'installation sur la clé. Evidemment, il ne suffit pas de copier l'iso téléchargé sur le site officiel ! Il existe des petits utilitaires spécialement développés pour cela. Citons LinuxLive USB Creator et sa jolie petite interface graphique. Ou Unetbootin, qui semble le préféré des spécialistes. La copie des fichiers d'installation du Linux est un processus assez long (plusieurs longues minutes)

Ça marche pas !

1e hypothèse, l'iso que vous aviez téléchargé est corrompu. Il existe des logiciels permettant de tester l'intégrité des données récupérées en comparant le MD5 du fichier que vous venez de récupérer au MD5 que le site de téléchargement vous donne. Bon en ce qui me concerne, les MD5 étaient toujours similaires.

2e hypothèse, la clé USB contient des secteurs défectueux. J'ai testé un chkdsk, ce n'est pas le cas

La première distribution que j'ai testé était Xubuntu. J'ai essayé de faire autant de captures que d'étapes, mais comme l'écran de mon Inspiron est très brillant, on voit parfois plus mon reflet que le contenu de l'écran !

Xubuntu 12.10 (xubuntu-12.10-desktop-i386)

Le PC boote bien sur la clé (j'avais au préalable paramétré le boot sequence pour mettre en tête l'USB comme média de démarrage). Le processus débute par un défilé de lignes de code très impressionnant pour un novice habitué aux interfaces graphiques de Windows. Pour un peu, on se croirait dans Matrix…

L'écran se redimensionne (la carte graphique a probablement été détectée) et on a encore droit à quelques lignes.

xubuntu-installation1-2

1 min plus tard, c'est le logo Xubuntu qui fait son apparition, sur fond bleu (j'ai repris une capture dur un autre site, car ma photo n'était pas vraiment exploitable)

xubuntu-installation1-3

Encore une minute s'écoule, le temps pour moi d'aller chercher un trépied, parce j'imagine que vous n'êtes pas venus pour admirer mon pull ou la déco de mon appartement. La première étape d'installation consiste à choisir la langue, et si l'on souhaite procéder à l'installation de Xubuntu ou simplement l'essayer.

xubuntu-installation1-4

Etape suivante : le programme d'installation nous demande de vérifier si le PC a au moins 4.3 Go d'espace libre, est relié au secteur et connecté à internet.

xubuntu-installation1-5

 

Je coche « télécharger les mises à jour pendant l'installation » et « Installer ce logiciel tiers », puis je clique sur Continuer.
Le programme d'installation s'aperçoit qu'un Windows se trouve déjà sur la partition principale…

xubuntu-installation1-6

Je laisse cochée l'option par défaut Installer Xubuntu à côté de Windows NT/2000/XP et je clique sur Continuer.
Environ 2 min s'écoule avant l'apparition de l'écran suivant :

xubuntu-installation1-7

Le disque dur Toshiba de 80 Go est déjà partitionné en 3. Je pensais qu'il allait partitionner le C en 2. En fait, c'est le D (une de mes deux partitions de données, sur laquelle j'avais heureusement pensé à faire un peu de ménage) qui va être partitionné. Je ne m'en rendrai compte que plus tard. En effet, Linux n'attribue pas de lettres aux disques dur, mais des petits noms (sda…). C'est parfois difficile de savoir duquel on parle…

8 Go, c'est presque le double de la configuration de base demandée. Donc ça devrait être bon. Je clique sur Installer maintenant.

xubuntu-installation1-7

Le programme avertit que le processus de partitionnement peut prendre du temps.

xubuntu-installation1-8

3 min plus tard, le programme nous demande de définir notre position géographique (ça rappelle un peu les options régionales et linguistiques de Windows).

xubuntu-installation1-9

On continue dans le linguistique, avec le choix du clavier. Pas dépaysant pour quiconque a déjà installé un Windows XP.

xubuntu-installation1-10

Et là, je n'ai même pas le temps d'approcher mon pointeur du bouton Continuer que patatras, un message d'erreur se superpose.

xubuntu-installation1-11

Et là, j'aimerais bien cliquer sur Try again, hélas une nouvelle fenêtre, cette fois-ci en Français, vient à nouveau se superposer.

xubuntu-installation1-12

Bon, ben… fin de l'aventure. Aucune info sur les causes possibles : clé USB endommagée ? Incompatibilité avec un périphérique ? Espace disque insuffisant ? S'ajoute à cette intolérable incertitude la crainte qu'il m'ait en plus flingué le Windows XP de la partition C:…

xubuntu-installation1-13

Ça mouline environ 3 min (et c'est long, 3 min, quand on ne sait pas bien où on va et quand aucune barre de progression ne nous informe du temps restant). Et là, patatras, nouvelle boîte de dialogue d'erreur, décidément je les collectionne…

xubuntu-installation1-13

Message à l'occasion duquel on apprend l'existence d'un dénommé ubiquity (on n'a pas été présenté… une rapide recherche sous Google m'apprend que c'est le petit nom du programme d'installation d'Ubuntu et de ses dérivés. Enchantée) et que, même si on a téléchargé le programme d’installation sur le site officiel Xubuntu, ce n'est pas si officiel que ça.

Et là, l'écran s'éteint. Je me dis bon, OK, il a terminé. Je vais pouvoir retirer la clé USB et rebooter pour vérifier que mon Windows XP n'a pas souffert.

Erreur ! En fait, le PC tournait encore. Et forcément, le programme d'installation (ubiquity, donc) n'a pas, mais pas du tout, apprécié de se voir privé de son support. L'écran se rallume pour me balancer plusieurs pages d'injures totalement imbitable pour un non initié.

xubuntu-installation1-14

5 min plus tard, il est encore en train de m'enguirlander !

xubuntu-installation1-15

J'en ai marre, j'éteins le PC en maintenant le bouton power enfoncé. Je relance la bestiole. Windows charge sans problème. Petite étape de chkdsk liée à la présence de la partition créée pour Linux. Ouf, pas de bobo…

On dira ce qu'on voudra, mais je n'ai jamais vu une installation de Windows XP échouer ainsi ! Et j'en ai installé, des XP…

 Xubuntu 12.04

Je retourne sur le site officiel de la distribution pour y lire qu'en fait, la dernière distribution stable n'est pas la 12.10 mais la 12.04. Aaaah, booon, mais il fallait le dire tout de suite ! Je télécharge xubuntu-12.04.1-desktop-i386 et xubuntu-12.04.1-alternate-i386, je reformate ma clé, je copie dessus le programme d'installation, et c'est reparti mon kiki.

Les messages défilent très vite, pas moyen de lire le détail. Visiblement, il inspecte la configuration. Certains adjectifs inquiètent (« unstable », « warning », « error »…).

xubuntu-installation2-1

 

xubuntu-installation2-2

xubuntu-installation2-3

xubuntu-installation2-4

Le logo d’'accueil Xubuntu apparaît, en mode texte, contrairement à la version précédemment testée

xubuntu-installation2-5

Et allez, déjà un message d'erreur !

xubuntu-installation2-6

 

ERROR : Firmware file « b43/ucode15.fw » not found
ERROR : Firmware file « b43-open/ucode15.fw » not found

Le message est très fugace, à peine le temps de le capturer qu'un joli paysage apparaît

xubuntu-installation2-7

On arrive alors à la 1e étape d'installation (choix de la langue, choix entre installation de Xubuntu ou lancement en live CD). Les captures sont similaires à celles de la version 12.10. Comme précédemment, tout se déroule bien jusqu'au choix de la disposition du clavier.

xubuntu-installation2-8

 

Là encore, le système cherche à collecter les informations liées au problème pour créer un rapport d'erreurs

xubuntu-installation2-9

On me demande en anglais si je souhaite inclure le log file de debug, qui contient le mot de passe que j'aurais utilisé durant l'installation. Quel mot de passe ? Je n'en ai jamais défini !

Je réponds Oui. C'est là que j'ai droit au même message d'erreur que lors de la précédente tentative d'installation : « Le problème ne peut être signalé. Ce paquet n'est pas officiellement pris en charge par Ubuntu. »

Et là, curieusement, j'arrive sur le bureau de l'interface graphique de Xubuntu. Un premier messge dans le coin haut droit demande à ce que le système soit redémarré. Un 2e message signale un rapport d'arrêt inopiné. Quand je déplace la souris, le fond d'écran est remplacé par une couleur grise.

xubuntu-installation2-10

Ensuite, je tente avec d'autres distributions. Xubuntu alternate, Kubuntu, Lubuntu… tout l'alphabet y passe. Puis j'essaie SliTaz, Slax, PuppyLinux. Sans plus de succès.

Je ne comprends pas, les premiers modèles de Dell Inspiron 12 mini étaiant commercialisés avec un Linux Ubuntu ! Je ne puis m'empêcher de penser que je n'ai jamais eu ces soucis avec Windows.

Du coup, dégoûtée de Linux après cette mauvaise première expérience, je vais laisser tomber pendant plus d'un an et continuer à utiliser mon laptop sous Windows… et à le regarder ramer.

 

Karine SANCHE

Partager cet article