Test du lecteur radio CD MP3 Sony ZSP-S50L

 

Moins encombrant et plus mobile qu'une chaîne hi-fi, plus accessible qu'un smartphone, le lecteur radio CD qu'on croyait ringard n'a pas encore dit son dernier mot… Voyons ce que vaut le ZSP-S50L proposé par Sony…

La gamme Sony ZSP-S50 existe en 3 coloris : noir (le moins cher mais aussi le plus classique), blanc et bleu clair, que nous avons choisi. Un rouge aurait été sympa aussi…

Le lecteur a été commandé le 12 juin chez un vendeur Amazon marketplace pas pressé, livré le 21 juin.

Acheter chez Amazon Acheter à la Fnac Acheter chez Darty Acheter chez CDiscount

 

Caractéristiques et photos du fabricant

Regroupez toute votre musique grâce au Boombox CD ZS-PS50 élégant et simple à utiliser. Retrouvez rapidement vos stations préférées grâce à trois préréglages et lancez immédiatement la lecture de vos fichiers mp3 en branchant votre lecteur. L'appareil est fourni avec deux haut-parleurs pour booster le son. Grâce à la prise audio, vous pouvez brancher une multitude de périphériques supplémentaires.

  • Tuner radio AM/FM intégré
  • Lecture USB 2.0
  • Lecture CD/CD-R
  • Préréglez trois stations puis sélectionnez-les avec la touche d'accès direct
  • Prise audio
  • Sortie casque audio 3,5 mm
  • Poids : Env. 1,72 kg (sans les piles)
  • Dimensions : 300 mm × 125 mm × 210,5 mm
  • Fonctionne avec 6 piles R14. Autonomie 26h (Réception radio FM), 9h (lecture CD)
  • Hauts-parleurs : 2 + 2W
  • Minuterie pour la mise en veille

Pas de télécommande (de toutes façons, on les perd, en général) ni de compatibilité DAB+ (fonctionnalité qui me semble de toutes façons un peu superflue, à l'ère des forfaits data, des webradios et des plateforme du streaming).

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche du fabricant et le manuel d'utilisation.

Déballage

L'appareil est livré dans sa boîte affichant sur ses deux faces avant et arrière une photo du modèle, et présentant ses caractéristiques de manière aussi succincte qu'imagée.

Boîte du Sony ZSP S50L

Sur les tranches, on apprend que l'appareil a été fabriqué en Chine et importé par une entreprise belge. Vu le prix, on aurait pu espérer un site de production un peu plus proche de l'Europe !

Côté de la boîte Côté de la boîte

Sur le sommet de la boîte, une mention du coloris et un conseil : ne pas utiliser de cutter pour ouvrir le carton au risque d'endommager son contenu.

Sommet de la boîte

C'est donc armée d'une paire de ciseaux que j'ouvre la boîte…

Ouverture de la boîte

A l'intérieur, on trouve

  • le poste radio, très soigneusement emballé dans de grosses bulles et une sorte de housse plastique
  • son cordon alimentation au format français (type C)
  • une liasse de notices dans de nombreuses langues (au format dépliant) ainsi que divers feuillets (avertissements, garanties…)

Contenu de la boîte

Les feuillets (que vous ne lirez jamais) mentionnent la compatibilité avec la directive de conformité 2014/53/UE, avertissent des dangers en cas d'écoute au casque à un volume excessif ou de démontage de l'unité de lecture CD, des risques d'électrocution ou d'incendie en cas de mauvaise utilisation, des dangers de l'utilisation de piles non conformes, et donnent l'adresse du service de garantie.

Documents fournis

Et voici le lecteur bien au chaud dans son enveloppe…

Poste radio bien emballé

Le clapet du lecteur de CD et la poignée de transport sont également sécurisées avec un adhésif très facile à retirer.

Lecteur déballé

La face avant comporte un affichage digital, quelques boutons ronds et 3 connecteurs : USB, casque et entrée audio. Sur le sommet, le bouton on/off (nommé ici « operate »), les 3 boutons de présélection et les boutons de volume.

Lecteur vu de 3 quarts

 

Au niveau de la face arrière, on trouve le compartiment à piles et le connecteur pour le cordon d'alimentation.

Face arrière du poste radio

Les références de l'appareil sont situées au niveau de la face inférieure. Ainsi que 4 patins antidérapants qui évitent à l'appareil de glisser dans il est posé sur une surface lisse (genre tabouret).

Face inférieure de l'appareil

Le lecteur de CD s'ouvre d'une simple pression sur l'angle droit (et se referme de même).

Lecteur de CD ouvert

L'appareil est relativement léger et assez peu encombrant. Le design est sobre et élégant. Le bleu est légèrement plus soutenu que sur la photo du commerçant. Les touches sont rigides. On appréciera les finitions soignées.

Petit point pénible, l'antenne, quand elle est repliée, gêne pour déplier la poignée.

Poignée relevée

 

Mise en service

Eteint, l'appareil affiche un sobre « standby ». Afin de l'allumer, on appuie sur le bouton Operate. Ou alors en appuyant directement sur la fonction qu'on souhaite utiliser, par exemple FM/AM pour la radio (les boutons de fonction sont sous l'écran). Le voyant OPR/BATT dans le coin supérieur gauche de l'écran s'éclaire en rouge.

A la première mise en service, le lecteur est sur CD et affiche logiquement le message « noCD ».

Message no CD

Sony a fait le choix de la simplicité : il n'y a pas de réglage de basses possible.

 

Ecoute de la radio

Ce poste radio ne propose pas d'affichage du nom de la station. Juste la fréquence… Quand on a l'habitude des autoradios RDS, c'est un peu frustrant !

Station de radio

Les 3 boutons sur le sommet de l'appareil servent à mémoriser ses 3 stations préférées et y accéder rapidement. Il suffit d'effectuer un scan en maintenant enfoncée une des touches tune (attention c'est assez long) jusqu'à la fréquence voulue, puis de maintenir appuyée l'un des 3 touches jusqu'à ce qu'un bip se fasse entendre. Et voilà, la station est mémorisée !

Mémorisation d'une station favorite

Heu, seulement 3 stations ? Non ! Il y a également 20 emplacements mémoire pour d'autres stations FM (et 10 pour des stations AM). C'est (à peine) plus technique. Scannez jusqu'à la fréquence de votre station. Maintenez le bouton Display/enter enfoncé (le 2e petit bouton rond à droite de l'affichage) jusqu'à ce que l'affichage clignote. Faites défiler les numéros de mémoire avec Preset + ou –. Nouvel appui long sur Display/enter pour mémoriser sur le numéro choisi.

Après extinction, le numéro de la dernière station écoutée est conservé.

Lecture d'une clé USB

L'écran affiche 001, le numéro du dossier par défaut (dans notre cas, les fichiers étaient tous situés à la racine). Les MP3 et WMA copiés sur la clé sont repérés et l'appareil accepte de les lire. Les autres fichiers sur la clé USB sont ignorés.

Nous n'avons pas testé, mais les fichiers AAC seraient également pris en charge.

Connexion d'une clé USB

Par contre, surprise ! Aucun support de l'ID-3 tag ! C'est à dire que le titre et le nom de l'artiste ne s'affichent pas à l'écran… Pas pratique pour savoir ce qu'on écoute…

Il n'est pas non plus possible d'utiliser la clé USB comme support d'enregistrement pour la radio par exemple. C'est dommage, c'eut été à mon avis une fonctionnalité intéressante…

Pour éjecter la clé en toute sécurité, appuyer longuement sur le bouton stop jusqu'à ce que no DEV (sans doute pour « no device ») s'affiche à l'écran. Ou bien éteindre l'appareil et ensuite retirer la clé.

Le son est bon, franchement les 2x2W des haut-parleurs – même s'ils font pâle figure à côté des puissances de la plupart des barres de son et enceintes bluetooth actuelles – suffisent largement pour une utilisation domestique. On n'est pas là pour décoller les oreilles des voisins non plus !

Lecture d'un CD

La lecture d'un CD audio se fait sans histoire. Au début, j'ai pensé qu'ils avaient oublié les modes repeat et lecture aléatoire, mais en fait tout se gère au niveau du bouton Play / FM mode (à droite de l'écran). Par exemple pour lire en boucle une plage d'un CD, il faut appuyer une fois sur ce bouton (le picto flèche courbe avec le chiffre 1 s'affiche), puis naviguer jusqu'à la plage choisie, et enfin appuyer sur le bouton lecture.

Bouton play/FM mode   Bouton preset +/1 avance/retour

Bouton lecture

Un CD de mp3 se lit également sans aucun souci. En revanche, si on éteint puis on rallume, la lecture repart au début du CD ! Sachant qu'on peut caser plus d'une centaine de MP3 sur un CD, c'est un peu fastidieux, de devoir passer d'un titre à l'autre pour retrouver le titre où on était resté la fois d'avant. Surtout que l'appareil n'affiche pas le titre des chansons… Ca paraît incroyable en 2021 !

Sur un DVD de MP3, l'appareil mouline en silence quelques dizaines de secondes. Avant de déclarer forfait et afficher « Err » et « C13 ». Ce n'est pas une surprise, j'avais eu le même souci avec l'autoradio de ma 208.

Message d'erreur lecture de DVD

Connexion d'un périphérique à l'entrée AUX

Le premier essai a été un échec, car la coque du téléphone servant de source externe gênait l'introduction du câble jack… 2e tentative avec mon propre smartphone : réussite. Voilà, je peux écouter mon application Radio Eurodance Classic sur de grosses enceintes.

Connexion sur le connecteur AUX

Branchement d'un casque

Pas grand-chose à raconter : on branche sur le connecteur du milieu, ça fonctionne, impeccable.

Branchement d'un casque

Extinction programmée

Une fonctionnalité idéale pour ceux qui aiment s'endormir avec la radio… Un appui sur sleep (le bouton à gauche de l'écran) permet de programmer l'extinction dans 90 minutes (soit 1h30). Nouvel appui : 60 min, puis 30 min, puis 15 puis off.

L'appareil propose également une mise en veille automatique au bout de 15 min d'inactivité (sauf en mode radio).

Conclusion

Avec ce lecteur radio-CD-USB, Sony va à l'essentiel vise clairement un public âgé. Pas de fonctionnalités trop évoluées afin de ne pas perturber l'utilisateur. La seule concession au XXIe est le port USB. Le technophile averti, habitué à des interfaces plus riches, préférera sans doute son smartphone, son abonnement streaming (ou sa webradio favorite) et son enceinte bluetooth…

Quand même, pour le prix, on aurait bien aimé quelques fonctionnalités additionnelles telles le RDS ou la lecture des ID-3 tags, ou de petits suppléments, comme un casque audio ou une clé USB.

 

On aime

  • le coloris original
  • le design agréable et le faible encombrement
  • la prise casque (il y en a de moins en moins de nos jours)
  • Le port USB
  • La possibilité d'accéder aux sous-répertoires (CD et USB)
  • la simplicité d'utilisation

On aime moins

  • l'absence d'affichage du nom de la station de radio
  • le fait que les ID-3 tags des mp3 ne soient pas pris en charge
  • l'absence de mémorisation du numéro de plage d'un CD de MP3, ce qui oblige à tout relire du début
  • l'absence de possibilité d'enregistrement sur la clé USB

 

Acheter chez Amazon Acheter à la Fnac Acheter chez Darty Acheter chez CDiscount

 

Karine SANCHE

Partager cet article