Test du programmateur Zenitech/Lifedom 163 031

 

Ils nous arrive de nous absenter un jour ou deux, et pour nous assurer que notre petite minette aura toujours de la nourriture à disposition, nous avions fait l'acquisition d'un distributeur de croquettes « Resto chat« . Plutôt coûteux, ce distributeur présentait l'avantage, contrairement aux autres modèles du marché, de pouvoir mettre à disposition une quantité de croquettes raisonnables jusqu'à 7-8 fois par jour. Pratique quand on a une minette plutôt gloutonne qui ne sait pas se réguler. En outre, sa contenance impressionnante permettait de faire face aux imprévus. En revanche, son coût était assez prohibitif, compte tenu de la faible complexité du produit (une boîte en plastique, une roue qui tourne, le tout branché sur un programmateur qu'on peut trouver dans n'importe quel magasin de bricolage).

Au bout d'une dizaine d'années, la batterie du programmateur en question a fini par donner des signes de faiblesse. Deux options : changer la pile NiMH 1,2V soudée sur la carte (le programmateur est facilement démontable, il suffit de retirer deux vis… en revanche il faut dé-souder la pile pour en souder une nouvelle) ou en acheter un autre.

Le coût d'un modèle neuf étant assez modéré, nous avons choisi d'en racheter un (tout en conservant l'ancien, afin de changer un jour sa pile : a priori le modèle de la pile de remplacement est celui-ci)

L'acheter chez Amazon L'acheter chez Darty

 

Caractéristiques

Entre temps, la marque Zenitech a été rebaptisée Lifedom… mais vous trouverez encore ce modèle sous l'ancienne marque. Boulanger le désigne même sous le nom de « programmateur Zenitech Hebdo Digit 49 ».

  • Tension : 220 – 240V 50Hz
  • Charge max 16A / 3680W
  • Plage de temps mini/précision : 1 min
  • Précision : +/- 1 min/mois
  • Température d'utilisation : -10°C min / +40°C max
  • Mémoire : Batterie NiMH 1,2V 40mAH (plus de 100 heures)
  • 49 programmations possibles (7 par jour, 7 jours par semaine)

Il s'agit le programmateur proposant la durée la plus courte possible : 1 min (j'aurais bien aimé 30 secondes, mais cela ne semble pas exister sur le marché).

Il est garanti deux ans.

Programmateur Lifedom 163031

Il propose 4 modes : auto (programmable), random (activation aléatoire), on (tout le temps actif), off (éteint).

Légende des boutons et pictos affichés sur l'écran à cristaux liquides, tout est écrit en anglais. En revanche, il est possible d'afficher l'heure au format 24h. Je n'ai jamais pensé à utiliser la fonctionnalité heure d'été.

Quand on lit les commentaires sur les fiches commerçant, on prend peur : « il faut faire des études d'ingénieur et de psychologie appliquée pour comprendre le mode d'emploi », « Bon programmateur mais difficile à régler », « Je ne suis jamais arrivé à régler la programmation »… il est vrai que ce programmateur n'est pas des plus intuitifs à régler. Personnellement, je n'ai jamais eu de soucis avec (il m'a suffi de suivre à la lettre la notice du Resto Chat). Mais personne dans mon entourage n'a jamais voulu y toucher, me déléguant toujours la tâche de le programmer…

Sa batterie permet de conserver les programmations en mémoire lors d'une coupure de courant.

 

Utilisation

Le programmateur est vendu dans un emballage-coque en plastique transparent rigide, dont on est obligé de découper tous les côtés pour pouvoir l'ouvrir (pas pratique si on a l'intention de le rendre).

Programmateur dans son emballage

Il est fourni avec une notice en français et en polonais.

Au verso, on peut lire toutes les caractéristiques du programmateur : modèle, précision, type de batterie. Il est fabriqué en Chine.

Verso du programmateur

Les boutons ont un toucher caoutchouc agréable, on les sent bien s'enfoncer, cela permet de savoir que l'on a effectivement appuyé dessus.

Son écran est plutôt lisible, mais sans plus. On apprécierait des caractères plus gros, comme sur ce modèle proposé par Nicrew. L'affichage de l'heure est au format 24h est bien agréable.

Ce n'est pas un programmateur connecté : vous ne pouvez pas le déclencher à distance avec votre smartphone.

Comme précisé dans la notice, je le laisse branché durant 12 heures avant de l'utiliser.

Régler l'heure

En conservant le bouton « clock » enfoncé, régler l'heure, les minutes et le jour à l'aide des boutons « hour », « minute » et « week ».

Réglage de l'heure et du jour

Définir une programmation

Pour passer d'un créneau de programmation à l'autre, il faut jouer avec la touche « timer » (au contraire de « clock », il ne faut pas le maintenir appuyé) : ce bouton permet de paramétrer successivement l'horaire de début du créneau 1, l'horaire de fin du créneau 1, horaire de début du créneau 2 etc.

A noter que je peux afficher 8 créneaux successifs au lieu des 7 annoncés.

Dans l'exemple de la photo ci-dessous, j'ai appuyé une fois sur « timer ». L'écran affiche l'horaire de début de fonctionnement (d'où la mention « on » à gauche) du créneau numéro 1 (d'où le 1 en bas à gauche), c'est à dire 5:00 du matin, tous les jours de la semaine (tous les jours sont affichés en haut).

Réglage d'un créneau de programmation

Avec les touches « hour » et « minute », on paramètre l'horaire proprement dit. Avec la touche « week », on fait défiler les jours d'exécution (du lundi au dimanche), ou on choisit l'exécution tous les jours (option proposée après avoir atteint le dimanche : tous les noms des jours sont affichés)

Définir le mode d'exécution

On utilise l'avant-dernier bouton de la 2e ligne « on/auto/off ». Le mode est affiché au niveau de la partie inférieure de l'écran, sous l'heure.

Il faut préciser une subtilité qui a son importance (et que la notice du programmateur ne semble pas aborder, au contraire de celle du Resto Chat) : pour que le mode auto soit activé, il faut revenir de « off » et pas de « on ».

Précisons que ce programmateur est complètement silencieux, à part un « clic » émis au déclenchement, et un autre à l'arrêt.

Conclusion

Dans tous les cas, même s'il est fiable, il vaut mieux tester le programmateur en votre présence avant de le laisser opérer seul

Le programmateur est utilisable dans de nombreuses situations : allumer une lampe ou une radio pour simuler une présence, déclencher la cafetière quelques minutes avant le lever, charger un smartphone pendant les heures creuses, déclencher un distributeur de croquettes ou de nourriture pour aquarium, ou la pompe de votre piscine…

Le précédent programmateur, durant la dizaine d'années de vie de sa batterie, a toujours parfaitement fonctionné. Et celui-ci semble bien parti pour faire de même.

Anecdote amusante : bonne poire, j'avais voulu soumettre un avis après achat sur le site Boulanger. Cet avis m'a été refusé « car ce dernier contient une image inappropriée ». Ces idiots ne devaient sans doute pas avoir l'habitude de recevoir des photos aussi bien faites et des textes d'une aussi bonne qualité rédactionnelle. Tant pis pour eux…

 

L'acheter chez Amazon L'acheter chez Darty

Karine SANCHE

Partager cet article

 
«
»