Test du casque sans fil Aukey EP-B26

 

Je n'avais plus un seul casque extra-auriculaire valide : leurs mousses protectrices étaient toutes tombées en poussière, et comme il est désormais impossible de trouver des mousses de rechange…

J'avais donc dû me rabattre sur les écouteurs intra-auriculaires dont les fabricants de smartphones nous gratifient systématiquement. Outre le fait que je suis persuadée que l'intra-auriculaire est plus dangereux pour l'audition que les casques simplement posés (et je ne parle même pas de l'hygiène du conduit auditif !), ces machins ne tiennent pas longtemps dans mes oreilles, et c'est très pénible de toujours devoir les remettre en place.

Donc, quand Aukey m'a proposé de tester quelques uns de leur produits, ces écouteurs ont tout de suite attiré mon attention.

Spécifications et photos du fabricant

  • Jusqu'à 24 heures de temps de conversation ou 300 heures en veille avec une seule charge
  • Fonctionne avec tous les appareils compatibles Bluetooth
  • Indicateur de niveau de batterie avec les appareils iOS, LED rouge clignotera lorsque la batterie est faible
  • Standard Bluetooth V4.1 avec support A2DP, AVRCP ,HSP, HFP
  • Distance de fonctionnement maximale : 10 m
  • Un son de haute clarté avec la technologie d'annulation du bruit
  • Temps de chargement : 2 heures (puissance d'entrée DC 5V 500mA)
  • Dimensions : 12,3 x 2,7 x 6,9 cm – poids 72g

Déballage

Le produit a été expédié lundi, reçu jeudi. La livraison est gratuite dès 25 euros d'achats.

La boîte classique en carton recyclé « go green with Aukey » est ceinte d'un étui blanc affichant la photo du produit. Le tout est emballé dans un fin film plastique.

L'extraction de la boîte en carton de l'étui est un peu difficile. On ouvre celle-ci : le casque et ses accessoires sont rangés dans une barquette de plastique.

 

Contenu de la boîte :

  • le casque supra-auriculaire Aukey EP-B26
  • son câble de Charge USB (un peu court : 30 cm)
  • la carte de garantie de remplacement du produit pour une durée de 24 mois
  • le mode d'emploi

Le micro est un petit trou situé au niveau de la face inférieure.

Le casque est facile à déplier. C'est un casque tour de nuque. Pour moi qui suis habituée aux casques classiques, qui se posent sur le sommet du crâne, il me paraît tout petit !

Les tampons sont en plastique/caoutchouc, pas en mousse, ce qui laisse espérer qu'ils tiendront le coup un peu plus longtemps

L'oreillette droite est recouverte de nombreux boutons, dont voici la correspondance :

 

Mise en service

Chargement

La notice conseille de le charge complètement avant sa première utilisation. Je le branche. La petite diode s'allume en rouge durant une minute, puis passe au bleu.

J'en déduis que mon modèle était déjà quasiment chargé.

Allumage/extinction

J'appuie durant 4 secondes sur le bouton central (celui avec le picto téléphone). Un petit bip se fait entendre. La LED clignote rapidement en bleu, puis toutes les 3 secondes.

Pour éteindre, j'appuie 4 secondes sur le bouton central. La LED clignote rapidement en rouge.

 

Port du casque

La mise en place est aisée (bon, évidemment, le 1er coup, je l'avais mis à l'envers…).  Le bord supérieur de l'oreille se glisse entre l'arceau et la mousse. Le casque tient (même en se mettant la tête en bas !), sans pincer les oreilles (et pourtant, je suis d'un naturel douillet).

Avec des lunettes ? impeccable. Ça ne gêne pas.

Avec une queue de cheval : l'arceau repose sur la barrette, aucun souci

Sous mon casque de vélo Bell : ça tient à l'aise. Par contre, il faut d'abord boucler les sangles du casque de vélo, ensuite enfiler le casque Aukey (ça va, vous suivez toujours ?)

Allongé sur le canapé : couché sur le dos, la tête appuie sur l'arceau. Evidemment, ce n'est pas optimal, mais avec un bon coussin, ça se gère…

 

Test avec un smartphone

Alors, je dois vous faire un aveu : jusqu'ici, pour moi le bluetooth était synonyme d'interminables prise de tête (notamment sous Windows XP) pour parvenir à apparier deux appareils dont aucun ne semblait y mettre la moindre bonne volonté. Compte à rebours angoissant pour la visibilité de l'appareil, saisie de codes à la con… Sans parler du débit, absolument ridicule… Heureusement, tout s'est bien passé avec le casque Aukey.

 

Casque éteint, appuyer durant 7 secondes sur le bouton central. Il s'allume, d'abord (clignotement rapide bleu) puis le bluetooth s'active (clignotement rapide bleu et rouge).

Activer le bluetooth du côté du smartphone, et cocher la case pour le rendre visible.

 

Une fois apparié, il est possible d'utiliser les boutons sur l'oreille droite : monter ou baisser le son, passer à la plage suivante ou précédente (si l'application le permet)

Le son est excellent. De temps à autres, une micro-coupure. Je n'ai pas vraiment constaté d'atténuation des bruits ambiants, mais j'imagine que pour cela il faudrait un casque beaucoup plus couvrant.

Si je m'éloigne, tout va bien… tant que des murs ne s'interposent pas. Aukey annonce 10m de portée, et effectivement, arrivée au bout du couloir, j'atteins 9,40m, et aucune coupure. C'est vraiment agréable de ne pas être entravée par un fil !

Lors de la lecture d'une vidéo, pas de désynchronisation du son.

Ne possédant pas d'iPhone, je n'ai pas pu tester l'affichage du témoin de charge de la batterie du casque.

Mon smartphone n'est pas équipé pas de carte SIM, je n'ai donc pas pu tester la fonctionnalité conversation sans fil, ni le micro, sur cet appareil.

Au lancement suivant, il suffit d'activer le Bluetooth sur le smartphone et d'allumer le casque : l'appariement se fait tout seul !

Test avec un Nokia 130

J'effectue le test sans me faire la moindre illusion, puisque le Nokia 130 n'a pas de fonctionnalité Bluetooth audio. Je n'étais déjà pas parvenue à l'apparier avec mon autoradio. Et effectivement, après quelques minutes de recherches, le Nokia affirme qu'aucun équipement n'a été trouvé. Tant pis pour lui !

 

Test avec le Siemens Gigaset SL400

J'avais complètement oublié que ce petit bijou qui est ma ligne fixe depuis déjà pas mal d'années possédait également une fonctionnalité bluetooth. Je l'active (menu > bluetooth)…

J'allume le casque avec une pression longue de 7 secondes afin de le mettre en mode appariement. Il se met à clignoter rouge et bleu. Sur le Siemens Gigaset, je lance la recherche. La 1e tentative échoue. Je commence à pester contre Siemens et leurs systèmes propriétaires, mais je retente un coup afin d'être certaine, et là, youpi : le casque Aukey est détecté !

Au niveau de l'écran d'accueil du téléphone, l'appariement du kit est signalé par un petit picto représentant un casque micro.

Le téléphone sonne. J'entends également une mélodie dans le casque : les premières notes de la chevauchée des Walkyries ! Je décroche grâce à l'appui sur le bouton central du casque (il faut tâtonner un peu pour le trouver…). Cela fonctionne !

Le son est très bon, et mon interlocuteur m'entend même mieux que lorsque je suis en mains libres. Quel bonheur de ne plus avoir à tenir le téléphone dans la main ! Et de ne pas avoir de micro-tige au milieu du visage…

Alors, je n'ai aucune expérience des kits mains-libres bluetooth, c'est mon premier : mais je le trouve vraiment très bien.

Si on décroche à l'aide du bouton décrocher du téléphone au lieu de celui du casque, la prise de ligne se fera classiquement sur le téléphone et non pas sur le casque…

Par contre, si on veut appeler quelqu'un, on fait comme d'habitude : on compose le numéro et on appuie sur le bouton de prise de ligne du téléphone.

Test avec un Nokia 2330 Classic

Menu > Paramètres > Connectivité > Bluetooth > Activer

Puis Menu > Paramètres > Connectivité > Accessoires audio > Nlle recherche

Le téléphone recherche durant quelques secondes, et trouve le casque.

Je confirme l'appariement.

Au niveau de l'écran principal, outre le picto bluetooth, un nouveau picto a fait son apparition : celui du kit oreillette.

Quand je reçois un appel, cette fois-ci ce ne sont pas les Walkyries mais tout simplement la sonnerie mp3 du téléphone… Le décroché à l'appui sur le bouton téléphone du casque fonctionne. Mon correspondant m'entend parfaitement bien, et moi de même.

 

Conclusion

Aukey signe un joli petit casque, léger et confortable, pour un prix tout doux. Le son est vraiment très bon, et on peut supposer que le danger pour les facultés auditives sera moins élevé que dans le cas d'un casque intra-auriculaire. Comme kit mains-libres téléphonique, associé à un téléphone possédant la fonctionnalité bluetooth audio, il est vraiment excellent. L'appariement est relativement rapide et aisé, et le son en conversation plus que satisfaisant.

Et quel bonheur de ne plus être encombrée par un fil ! Pas besoin d'être forcément sportif pour l'apprécier. Je pense plutôt l'utiliser pour mes conf-calls…

Où l'acheter ?

Sur Amazon.

Partager

Flux RSS Envoyer le lien  un ami par mail
 
«
»