Test du boîtier de disque dur 3,5 » aluminium Inateck FE3001

 

Presque un an après que mon boîtier de disque dur ait rendu l'âme, mon disque dur interne est toujours SDF. Il lui faut vraiment un boîtier… L'occasion d'un nouveau test de de boîtier de disque dur 3,5 » !

Profitant d'une vente flash, j'ai opté pour le modèle FE3001 de chez Inateck. La société allemande Inateck est spécialisée dans les accessoires informatique, et en particulier les boîtiers de disque dur, et jouit d'une excellente réputation. Commande passée le 7 janvier à l'occasion d'une vente flash sur Amazon, reçue le 10 janvier (colis déposé dans la boîte). Contrairement au boîtier disque dur de CSL Computer, je n'ai même pas eu à demander la facture : elle était directement disponible dans mon espace client.

 

Acheter sur Amazon

 

Description du fabricant

Voir la fiche sur le site du fabricant – La notice d'installation en anglais

La description est copiée en l'état, lourdeurs de traduction comprises…

Boitier externe pour disque dur 3.5/2.5 sata ne nécessite aucune opération de redémarrage ni installation de driver supplémentaire lors de l'utilisation
S'adopte le chipset ASM1153E encastré de haut-gamme, il est compatible avec le protocole UASP
Systèmes d'exploitations compatibles: Windows XP / Vista / 7/8 / 8.1/10, Linux / Android, Mac OS 9.1/10.8.4 10.3 et supérieur
Interface de transfert de USB3.0(rétrocompatible USB 2.0/1.0), débit de 5 Gbps, compatible avec hot-swap, Plug & Play;
Fabriqué en alliage d'aluminium, FE3001 est caractérisé d'une dissipation efficace de la chaleur, d'une portabilité et d'une qualité exquise.

Photo du fabricant

 

 

Déballage

Le colis, acheminé par Colis Privé, a été déposé dans ma boîte aux lettres. Le produit est contenu dans une enveloppe à bulles.

Emballage extérieur du colis

L'emballage à proprement parler est un carton de couleur beige glissé dans un étui de couleur blanche comportant une photo (fidèle) du produit et quelques spécifications.

Au dos, on retrouve la référence du modèle, ses spécifications et caractéristiques. Il vaut mieux être anglophone…

A l'ouverture, on trouve notre boîtier, enveloppé dans un sachet de plastique et bien calé dans le carton.

Une fois le disque dur sorti, on soulève le volet de carton pour accéder aux accessoires.

Les accessoires fournis sont :

  • une alimentation 12V/2000mA,
  • un câble USB3 de 1m (pas plus long…),
  • un sachet contenant 2 tampons antidérapants supplémentaires (il y en a déjà 4 fixés sous le boîtier), 4 vis noires et 4 vis argentées
  • un mini-tournevis cruciforme
  • une notice en anglais, allemand et japonais (pas de français ? Eh non)

Accessoires du boîtier disque dur Inateck FE3001

Alimentation du boîtier disque dur Inateck FE3001

L'aspect du boîtier, aluminium brossé, est soigné et agréable. J'aurais préféré une autre couleur que noir… mais c'est ce que le public semble préférer, on ne trouve que des boîtiers de ce coloris ! Les angles sont biseautés. Le boîtier mesure 3cm d'épaisseur x 11,1cm de large, pour 19cm de longueur. Je suis surprise par sa légèreté (patience, il sera beaucoup moins léger quand le disque dur sera à l'intérieur).

Face supérieure du boîtier Inateck FE3001

Le logo Inateck est gravé au niveau de la face avant du boîtier.

Face avant du boîtier Inateck FE3001

Les voyants sont situés au niveau de l'arrière du boîtier, comme toujours, malheureusement (ce doit être plus économique à câbler sans doute)… mais suffisamment sur le côté pour qu'ils demeurent visibles.

Voyants du boîtier Inateck FE3001

Les vis ne sont pas encore en place, afin de nous épargner l'effort d'avoir à les défaire pour insérer le disque dur.

Voyants du boîtier Inateck FE3001

Les patins antidérapants sont déjà collés au niveau de la face inférieure du boîtier.

Face inférieure du boîtier Inateck FE3001

Face inférieure du boîtier Inateck FE3001 et patins antidérapants

 

Montage

Le montage est très facile : on extrait l'arrière (c'est à dire le côté comportant les ports et l'interrupteur) du boîtier, comme un tiroir.

Ouverture du boîtier Inateck FE3001

Ouverture du boîtier Inateck FE3001

On enfonce les ports SATA et power du disque dur dans le connecteur du boîtier (pas possible de se tromper de sens). Dans mon cas, il s'agit d'un disque dur de 1 To de chez Western Digital.

Disque dur prêt à être relié au boîtier Inateck FE3001

Connecteur SATA du disque dur prêt à être relié au boîtier Inateck FE3001

Ça s'enfonce très facilement.

Disque dur prêt connecté au boîtier Inateck FE3001

A l'aide d'une vis argentée que l'on introduit au travers des encoches latérales du tiroir, on visse le disque dur au support. C'est le moment le plus pénible, car les vis sont très courtes, elles s'échappent facilement au tournevis, et c'est un peu énervant…

Vissage du disque dur au boîtier Inateck FE3001

Disque dur vissé au boîtier Inateck FE3001

Ensuite, il ne reste plus qu'à glisser le disque dur vissé au tiroir à l'intérieur du boîtier

Insertion du disque dur dans le boîtier Inateck FE3001

Et à refermer, à l'aide de deux vis noires, une de chaque côté.

Fermeture du boîtier

Il nous reste donc deux patins, deux vis noires et deux vis argentées…

Aucune difficulté donc pour un 3,5″ classique. En revanche, un article sur Overclockers.com attire l'attention sur le fait que les vis fournies ne seraient pas adaptées au montage d'un disque dur SSD, et que Inateck n'en avertit pas l'utilisateur…

Même ce n'est pas prévu pour, la tranche du boîtier  est suffisamment plate pour qu'il tienne verticalement dessus, comme je l'espérais en l'achetant (pour plus de sécurité, je l'ai néanmoins calé entre un autre disque dur et un haut-parleur).

Démarrage

Câbles connectés au boîtier Inateck FE3001

On connecte le câble USB3 à un des ports du PC, et on trouve une place pour l'alimentation sur une multiprise (pas simple, le bloc d'alimentation est assez encombrant !)

On positionne l'interrupteur « power » sur « I », le voyant vert s'allume. Il est visible sans être trop éblouissant.

Le disque dur est immédiatement détecté sous Windows 7. Il apparaît sous le nom de périphérique ASM1153E (le nom de la puce de ASMedia qui assure le pont entre SATA et USB3.0 ).

Contrairement à ce qu'affirment certains commentaires, j'ai parfaitement pu accéder à mes données sans avoir à reformater le disque dur (manquerait plus que ça !)

Quand le PC accède au disque dur, le voyant bleu clignote.

Voyants allumés du boîtier Inateck FE3001

Le boîtier chauffe vraiment très peu… mais cela n'aurait pas été un souci car je vais de toutes façons m'en servir de manière très sporadique.

En conclusion, Inateck signe un boîtier élégant et facile d'utilisation à un prix raisonnable. Et, détail appréciable, le vendeur ne rechigne pas à fournir une facture ! Espérons qu'il sera durable…

 

Acheter sur Amazon

Karine SANCHE

Partager cet article

 
«
»