Réparation du bracelet d'une montre Timex Ironman USB Datalink

 

Je suis l'heureuse (enfin, disons relativement satisfaite…) propriétaire d'une montre Timex Ironman USB Datalink. Suite au décès de ma Casio Databank après plus de 15 ans de bons et loyaux services, il me fallait une remplaçante offrant les mêmes fonctionnalités de stockage de données pour mes numéros de téléphone et mes pense-bête. Les Casio Databank ayant (quasiment) disparu du marché, j'avais jeté mon dévolu sur l'équivalent de chez Timex. Qui présente en plus l'avantage de pouvoir être alimenté via son port USB.

Si vous voulez en savoir plus sur l'engin, je vous invite à visiter l'excellent article de Glenn Moller.

Mais ce modèle présente deux inconvénients majeurs. Déjà, la faible longévité de sa pile. Quand on est un habitué de chez Casio, changer la pile tous les ans 1/2, c'est un peu trop fréquent. Surtout quand la montre recommence à afficher le message « lo batt » un moins après le changement de pile ! Et Timex Ironman USB Datalink présente cette particularité qu'il faut systématiquement démonter le bracelet pour pouvoir accéder à la pile. On se demande à quoi ils pensent chez Timex.

Ensuite, la fragilité de son bracelet. J'avais opté pour le modèle avec bracelet métallique, espérant que sa longévité serait supérieure à  la version caoutchouc. Hélas… les liens entre chaque portion métallique sont en caoutchouc. Et au bout de 3-4 ans, ils commencent à lâcher les un après les autres.

Lien cassé sur bracelet montre Timex Datalink USB

Comme j'ai les poignets fins, j'avais quelques maillons de secours. Mais quand ce sont les maillons des extrémités qui cassent, il faut remplacer le bracelet. Et bien sûr, ce n'est pas un bracelet standard !

Malheureusement, le SAV Timex France est pour ainsi dire aux abonnés absents. Basé à Besançon, il brille par son absence totale de réactivité. Si vous voulez les contacter par téléphone, ce sera uniquement du lundi au vendredi entre 10h et 12h. Autant dire que, si on travaille, il est impossible de les joindre. Par mail (accueil@opexwatches.com), j'ai eu droit à une réponse au bout d'un mois. On me proposait un bracelet métal de référence 851 ZT5C291 pour le prix de 29,00 € frais de port compris. Dans la mesure où la montre n'est plus disponible et se négocie à prix d'or sur eBay, c'est raisonnable. Sauf que… aucun lien vers une boutique, aucun détail concernant les modalités de paiement. Je leur confirme que je souhaite bien commander ce bracelet, je patiente, je réitère, j'attends… Jamais eu la moindre nouvelle de leur part.

Puisque le SAV de Timex/Opex refuse de faire son travail, il va falloir trouver une autre solution. Parce que cela fait déjà 2 mois que je suis sans montre. Certes, les premiers modèles de montres connectées Samsung et consorts pointent leur nez, mais leur autonomie est ridicule : 1 journée ! Laissons les technophiles essuyer les plâtres…

Au gré de mes recherches sur le net, je tombe sur la photo d'un original ayant réparé son bracelet avec un collier de serrage pour câbles électrique. Pas con… Direction Brico-dépôt, je regarde ce qu'ils ont de plus mince, évidemment ils n'ont qu'en blanc (2,5 x 98 mm). Il va falloir s'en contenter. Le sachet de 20 unités coûte environ 1,60 €. Pour ce prix, ce serait dommage de s'en priver.

Collier de câblage

Et c'est ainsi qu'environ tous les deux mois (c'est la fréquence moyenne à laquelle les liens de mes maillons de bracelet de montre lâchent), je répare mon bracelet de montre avec des colliers d'électricien. Alors bien sûr, pour l'élégance, on repassera. J'ai la chance de pouvoir cacher la misère avec mon joli sur-bracelet Maasai, ça se voit moins…

Je conseille d'y aller progressivement lors du serrage des colliers. Au début, ça résiste, et d'un coup, paf, c'est trop serré. Et pour desserrer, après, bon courage…

Pour la plupart des  liens, la réparation est assez aisée. Ce fut un peu plus sportif pour l'extrémité (j'ai utilisé la lame de mon couteau suisse pour extraire l'ardillon, côté gauche sur la photo, et libérer l'extrémité du bracelet, puis j'ai remis l'ardillon en place.

Extrémité du bracelet Timex datalink-usb avec un des maillons brisés

 

Gros travail pour faire passer les colliers dans les maillons du côté droit de la photo…)

Réparation de l'extrémité du bracelet Timex Datalink UBB

Sur cette photo, on voit bien les réparation précédentes.

Réparation d'un bracelet Timex Datalink USB

Une fois les colliers serrés, on obtient un résultat qui, à défaut d'être élégant, est fonctionnel.

Réparation d'un bracelet Timex Datalink USB

 

Sinon, le jour où j'aurai du temps (c'est pas demain la veille), je me lancerais bien dans la réalisation d'un bracelet customisé, comme le décrit joliment cet article.

 

Pour conclure, un gros carton rouge à Timex : les matériaux sont de faible qualité, les modèles sont arrêtés, le SAV est à la limite de l'inexistant… bref, achetez Casio !

Partager

Flux RSS Envoyer le lien  un ami par mail
 
«
»