Mon nouveau baladeur est un Samsung Galaxy S wifi 4.0 YP-G1EW

 

Et, comme avertit Amazon (ce qui en dit long sur le nombre de clients distraits qui l'ont acheté et l'ont ensuite renvoyé), ce n'est pas un téléphone ! C'est un lecteur multimedia. Faut dire aussi que ce n'est pas très malin de la part de Samsung de baptiser sa gamme de baladeurs Android du même nom que sa gamme de smartphones. Et encore moins de leur donner le même aspect (et à quelques mm près les mêmes dimensions qu'un Samsung Galaxy S2. Allez vous y retrouver, après…)

 

SAMSUNG-YP-G1EW-16-Go

Vue générale du baladeur sur le menu applications

Alors, pourquoi acheter un baladeur qui ne fait même pas téléphone ?

  • Parce que j'ai déjà un téléphone, et je ne vais pas mettre au rebut un appareil qui fonctionne parfaitement
  • Parce que si la batterie du téléphone (qui est également un Samsung mais on parlera de téléphone sinon je vais embrouiller tout le monde) lâche, il me reste encore le Samsung YP-G1EW pour envoyer des messages ou des SMS (à condition d'avoir un réseau wifi à portée de la main)
  • Parce que, si la batterie du Samsung YP-G1EW lâche, il me reste encore le téléphone pour être joignable
  • Parce que c'est moins cher que le modèle smartphone
  • Parce que j'ai un forfait rikiki et j'avais peur des mauvaises surprises sur ma facture mobile si j'avais introduit ma carte SIM dans un smartphone

J'ai opté pour le modèle proposant 16 Go de mémoire (on est tenté de disque « disque dur » mais ce n'est pas vraiment un disque dur là-dedans. Pas au sens historique du terme, avec des plateaux tout ça…).

Pourquoi pas une tablette ? Parce que là, au moins, ça tient dans un sac à main, la poche d'un sac à dos, une banane, une poche de blouson…

Samsung est très discret concernant la RAM présente. Il semblerait par ailleurs qu'une partie de la mémoire soit également utilisée, un peu comme le swap sous Windows 95.

Quelques caractéristiques

  • Affichage: TFT Super Clear LCD
  • Taille d'écran: 4 pouces
  • Résolution: WVGA (800 x 480)
  • Mémoire: 16 Go
  • Connectique: WiFi, bluetooth 3.0
  • Poids: 121 g
  • Couleur: Blanc
  • 2 caméras (1 arrière et 1 frontale), 1 microphone intégré
  • Alimentation: batterie Li-ion 1200 mAh (amovible)
  • Processeur : 1GHz
  • RAM 512 Mo
  • Dimensions (H x L x P): 64,2 x 123,7 x 9,9 mm
  • Poids: 0.28 (kgs)
  • Garantie Fabricant : 1 an
  • Système d'exploitation: Amazon annonce un  Android 2,2 (Froyo) mais le mien est arrivé avec un 2.36 (Gingerbread)
  • Version kernel 2.6.35.7-G1XXKPQ-CL700402se.infra@SEP-77#2
Arriere samsung galaxy s wifi 4

Il ressemble pas mal à un Samsung Galaxy 2. Cependant, il est un peu plus épais et un peu moins haut de quelques millimètres. Les ports, les boutons sont disposés différemment. Ce qui suffit à le rendre incompatible avec toutes les housses et coques Samsung Galaxy 2. Il est de ce fait très difficile de trouver de quoi l'habiller. J'ai opté pour cette housse en cuir noir (hélas, c'était la seule couleur disponible). Au bout de 6 mois, il s'est un peu élargi, il n'est pas rare que l'appareil en glisse, ce qui est plutôt dangereux. Je l'ai donc renforcé avec un élastique pour vêtements.

Je n'ai pas acheté de film de protection pour l'écran et pour l'instant je n'ai pas eu à le regretter : au bout de 6 mois, toujours pas de rayure.

Housse pour samsung galaxy wifi 4

Housse pour samsung galaxy wifi 4 (photo boutique)

Housse-avec-elastique-IMG_9931

Samsung dans sa housse, renforcée avec un élastique. A gauche, la dragonne (également en option).

Sont fournis : un câble data USB, une paire d'écouteurs type « bouton » (et une paire de caoutchoucs de rechange), et un chargeur (longueur 1,50m modèle ETA0U10EBE 5V 0.7A).

cable data usb samsung Ecouteurs samsung galaxy s wifi 4Chargeur Samsung Galaxy

Il est possible d'y attacher une dragonne (non fournie).

 

Prise en main

D'autant plus facile que j'avais déjà eu l'occasion de me faire la main sous un autre Samsung tournant sous Android. Contraîrement à un téléphone, les icônes raccourci du bas pointent vers les applications Musique, Videos, et Navigateur. On retrouve, en 4e, l'habituelle icône Applications. Qui au début surprend un peu par son manque de réactivité. Après, on comprend qu'il faut appuyer sur le haut de l'icône.

Dans certains cas (notamment quand on surfe sur des sites assez touffus qui n'ont pas de version optimisée pour les smartphones, tels que l'Encyclopédie ou la version PC de Facebook), on se trouve vite limité par le manque de précision de ses grosses paluches. On se prend à rêver d'un stylet… La technologie de l'écran (capacitif) ne permet hélas pas de recycler les stylets des vieux PDA (n'essayez pas, ça marche pas. Vous risqueriez même peut-être de rayer l'écran). Le stylet de la série Samsung (nommé S Pen) est également incompatible, dommage…

Il existe des stylets, tels ceux-ci, mais ils sont incroyablement gros. Pour la précision, on repassera. Il existe également le C Pen, testé dans cette vidéo, mais d'après l'auteur ce n'est pas vraiment une révolution (il est encombrant, on est obligé d'appuyer très fort, on ne peut pas l'utiliser pour appuyer sur les boutons du bas). Et les commentaires sur la fiche produit Amazon laissent supposer qu'il n'est compatible qu'avec le Galaxy S3. J'ai également essayé le coup du coton-tige, mais sans succès.

Batterie

La batterie tient une journée (utilisation peu intensive) avec Vtok en tâche de fond. Deux jours en forçant la fermeture de Vtok et en n'éteignant jamais complètement l'appareil.

Le chargeur se branche sur le connecteur USB. Enfin les fabricants de téléphone se décident à faire quelque chose de standard ! Alléluia !

Le GPS

Il marche super bien ! A mon plus grand étonnement… Moins d'une minute pour trouver la position. Jamais de plantage, très peu de pertes. Fonctionne même lorsque l'appareil est au fond d'une poche. Assez gourmand en batterie.

Le wifi

Sensibilité tout à fait satisfaisante

Le navigateur

Certes, il n'offrira jamais le confort d'un navigateur sous PC, surtout avec un si petit écran. Mais c'est OK pour 90% des sites. Le remplissage des formulaires est un peu fastidieux. Interdit d'ouvrir plus de 4 fenêtres. Je n'ai pas encore eu le temps de tester d'autre navigateurs mobiles type Firefox ou Opera…

La saisie vocale

Très pratique, mais pensez toujours à vous relire avant d'envoyer le message. La compréhension de certains mots est approximative. La grammaire également : quelques erreurs d'accord en nombre et en genre, tant pour les verbes que pour les mots. Lorsque vous dictez, évitez de faire des liaisons : le résultat peut s'avérer très aléatoire. Semble nécessiter une connexion internet…

Bluetooth

Pas encore testé !

Les applications

Applications déjà installées

Contacts

Samsung Apps

Horloge

Calendrier  (attention, la synchro automatique avec le compte Google Agenda ne fonctionne pas, il faut synchroniser manuellement)

Appareil photo (prend de jolies photos lumineuses, mais le temps de déclenchement et d'exposition sont assez longs. Gare aux flous !)

Galerie

Play Store

Maps

Talk

Gmail (même remarque que pour l'appli Calendrier, et du coup je n'utilise pas l'appli, j'accède à Gmail via le navigateur)

Mes fichiers

Calculatrice

Paramètres

E-mail

Allshare

Enregistreur vocal

Mémo

Mini journal

Navigation et Local

Gestion de tâches

Recherche et Recherche vocale

Social hub

Radio FM (nécessite de brancher les écouteurs pour faire antenne)

Manuel Skype

Youtube

Applications que j'ai installé, et que j'utilise souvent

Avast! Mobile (antivirus)

ICQ (l'ancêtre de MSN, pour les vieux comme moi)

iReader (liseuse d'eBooks)

ThinkFree Office (pour visionner les pdf et les documents Office)

Radionomy (player officiel permettant d'écouter toutes les radios du réseau Radionomy, dont la merveilleuse Addictive Eurodance)

La beta de mon appli de radio qui remplacera un jour celle de Radionomy quand je l'aurai terminée

Solitaire (oui, le jeu)

Sports Tracker (pour les joggers, rollers et cyclistes, utilise la fonction GPS pour suivre son parcours sur une carte, avec calcul de la vitesse, et possibilité de partage avec ses amis. La synchronisation des entraînements avec le site internet ne semble pas fonctionner actuellement)

Quelques widgets pour mon fond d'écran

Simple Calendar (permet de superposer son agenda au fond d'écran)

Fond d'écran 1

Batterie

Weatherlove (météo)

Fond d'écran 2

Applications que j'ai installé, et que je n'utilise pas très souvent, mais quand même un peu

TasKiller (utilitaire permettant de fermer une application qui s'incruste en mémoire)

VLC (Player audio et video)

Swahili (cours de Swahili)

Mots mêlés (jeu)

Jewels (jeu)

Télé7 (programme de télé)

AppInstaller et AppMonsterFree (permettent d'installer et de désinstaller une appli Android qu'on n'aurait pas téléchargé via Play Store)

OVH manager (permet d'administrer ses noms de domaine et serveurs chez OVH, d'envoyer des SMS si on a souscrit à cette option chez eux)

TAN (l'appli de la régie de transports en commun de Nantes)

TeamViewer (prise de contrôle à distance d'un PC)

DansTonChat (l'appli du célébre site de quotes)

Smart Voice Recorder (permet de transformer son smartphone en dictaphone. En fait, je n'avais pas fait attention qu'il y avait déjà une appli d'enregistreur vocal)

Screen Capture Shortcut Free (pour réaliser des captures d'écran sans avoir à rooter son téléphone ni à le mettre à jour vers HoneyComb)

Les nouvelles appli que je n'utilise jamais, mais que je conserve au cas où

Bubble (un niveau d'eau)

FidMe (gestionnaire de cartes de fidélité)

AndFTP (client FTP)

Skype (je ne l'utilise pas, car Skype ne marche pas sur le Samsung Galaxy S2 de mes interlocuteurs)

Vtok beta (plugin video pour Google talk). Attention, c'est un vrai gouffre à batterie

MyWordGame Lite (sorte de Scrabble)

MusicHero (sorte de guitar hero, un peu fatigant pour les doigts)

Photoshop Express (retouche d'images)

Angry birds (le jeu dont on parle tant)

 

Et allez, petit bonus… si vous vous êtes toujours demandé ce qu'il y avait à la racine de votre smartphone Android : voici l'arborescence à laquelle en général aucune appli ne vous donne accès (normalement, vous ne pouvez pas explorer plus haut que le répertoire /sdcard). Sauf avec l'appli iReader. Une arborescence qui rappellera probablement quelque chose aux linuxiens…

Fichers à la racine du Samsung

Fichers à la racine du Samsung

Démarrer en mode sans échec

Eteindre l'appareil. Le redémarrer. Dès que le logo Samsung apparaît, taper sur la touche Menu (celle de gauche) à 1s d'intervalle. En bas à droite de l'écran, la mention Mode sécurisé est affichée.

Partager

Flux RSS Envoyer le lien  un ami par mail
 
«
»